Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

Rue des Thermes : une nouvelle entrée de ville pour Frontignan

  Principale opération du Plan action voirie/ PAV 2017, la réfection de l’entrée ouest de la ville intègre pleinement la rue des Thermes dans le tissu urbain, avec des dispositifs de réduction de la vitesse et des espaces partagés et aménagés. Réalisés dans la cadre du Plan action voirie pour un montant de 460 000€, les […]

 

Principale opération du Plan action voirie/ PAV 2017, la réfection de l’entrée ouest de la ville intègre pleinement la rue des Thermes dans le tissu urbain, avec des dispositifs de réduction de la vitesse et des espaces partagés et aménagés.

Réalisés dans la cadre du Plan action voirie pour un montant de 460 000€, les travaux de la rue des Thermes, entrée ouest de la ville, avait commencé par l’enfouissement des réseaux secs et la reprise des branchements d’eau potable. Les travaux d’aménagement ont démarré fin octobre, pour une livraison prévue en fin d’année.

Opération majeure en 2017, ce chantier s’inscrit pleinement dans les principes posés par la Ville pour le PAV, qui vise à rénover et réaménager le réseau viaire sur quelques 230 kilomètres du territoire communal, avec non seulement la reprise de la chaussée, mais surtout la création d’espaces partagés et sûrs (trottoirs, circulation cyclable quand cela est possible) et d’espaces de vie sécurisés, avec la pose de mobilier urbain. Le PAV permet également d’améliorer et moderniser les réseaux secs et humides, mais aussi d’offrir un paysage urbain plus agréable, avec l’enfouissement de ces réseaux.

Ainsi, sur la rue des Thermes, la chaussée est rétrécie, pour contraindre les automobilistes à réduire nettement la vitesse, sur cette voie où, malgré les contrôles réguliers de police municipale, dotée d’un cinémomètre, la vitesse moyenne constatée est au-delà des limites réglementaires. Un plateau surélevé, avec une limitation de vitesse à 30 km/h, vient également renforcer le dispositif au niveau de l’entrée du cimetière et sécuriser les traversées piétonnes. Le Conseil départemental a de son côté prévu la reprise et le rétrécissement de la voirie départementale de l’entrée de ville jusqu’au rond-point de la Cible, afin que cette voie d’accès, particulièrement accidentogène, soit plus sûre pour tous. Des travaux qui devraient intervenir en 2018.

Pour apaiser plus encore la circulation et favoriser les modes doux, au sud, le trottoir est élargi pour offrir un espace partagé pour les piétons et les vélos, protégé de la circulation routière par une bande paysagère d’un mètre, plantée d’essences méditerranéennes basses.

Côté stationnement, les zones au nord de la voie, qui comptent une vingtaine de places disponibles, sont matérialisées par des bordures, longées d’un trottoir entièrement créé.  L’accès au parking du cimetière fait l’objet d’un aménagement particulier, avec la création d’une voie d’accès, encadrée d’espaces paysagers. Une place de stationnement réservée aux personnes à mobilité réduite est prévue proche de l’entrée.

Le réseau d’éclairage public est quant à lui entièrement restructuré, avec la mise en place de luminaires leds. L’écoulement pluvial sera amélioré grâce à la reprise de niveau du rond-point de la Coste, pour réduire l’important ruissellement qui touche certains riverains.

Ainsi, avec un aménagement dans l’esprit de l’entrée de ville sud (avenue du 81e R.I.), cette voie d’entrée, au cœur des plus beaux paysages du vignoble de muscat, offrira un parcours plus sûr et agréable à tous.

 

Coût : 460 000€

Financements :

Ville de Frontignan la Peyrade

Département de l’Hérault

Hérault Energie et ERDF

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.