Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Saint-Gély-du-Fesc : 7 déambulations nature pour bien s'oxygéner

Saint-Gély-du-Fesc, commune au blason d'Ours de sable, comprend plusieurs petits circuits adaptés dans de beaux cadre de nature, qui vous feront oublier que vous vous trouvez en ville. Promenades familiales, digestives ou plus sportives, il y en a pour tous les goûts….

Le circuit de la Frégère, au fil du ruisseau et de fontaines, est une boucle de 2,4 km dont le départ se trouve à la barrière d’accès au parking de la mairie de Saint-Gély-du Fesc. En suivant le balisage vert clair, déambulez au gré des rues aux noms parfumés, avant de rejoindre le ruisseau et la quiétude du parc de Fontgrande. Pour finir cette sortie de détente, vous passerez devant le monument du souvenir et de la paix, œuvre du sculpteur Pierre Nocca, avant de revenir au point de départ.

Le circuit du Pichagret, de 4,5 km en suivant le balisage violet, vous fera également débuter de la mairie, afin de vous mener à l’un des endroits les plus nature de la ville : le bois de la Vierge. Profitez de cette discrétion et de ce cadre sauvage pour ouvrir l’œil : vous pourrez peut-être croiser des écureuils. Vous rejoindrez ensuite le sentier qui longe le ruisseau du Pichagret, de sa source à sa jonction avec celui du Combals. Difficile alors de croire que vous êtes en plein centre de la commune.

Néanmoins attention, vous pourriez toujours croiser des voitures : la prudence s’impose en traversant la rue de la Cannelle ; faites le détour par le passage piétons. Vous remonterez ensuite par le pont du Pézouillet et le chemin longeant son ruisseau, avant d’arriver à un passage à gué (que vous devrez contourner en cas d’inondation, comme pour tous ceux de la commune). Vous cheminerez ensuite à l’ombre de grands arbres qui vous conduiront au bois des érables, avant de franchir un second gué. Le long de votre parcours nature, vous pourrez également observer quelques sculptures, comme celle de la Devoiselle, une danseuse en bronze développant une arabesque appuyée sur une barre fixe, œuvre de Rogé Bonafé. Enfin, vous finirez votre exploration de ces lieux de quiétude par le parc de la mairie.

circuit erables

Le circuit des érables débute depuis le bois éponyme et s’étend sur 3,7 km de balisage bleu. Il commence au nord de la commune par un agréable chemin ombragé qui longe le ruisseau du Pézouillet. Cette escapade vous permettra d’apprécier des paysages et la vue sur Bel Air, Combaillaux et les Sajolles, ou encore les bois de Redonel et de Valène, ou plus près, le bois de la Vierge, le parc de Fontgrande, la salle Maurice-Bousquet et la zone sportive de Valène. Vous reprendrez ensuite, en direction du pont du Pézouillet, un chemin très agréable et calme qui vous mènera après le passage à gué.

circuit fontaine de rouget

Le circuit de la fontaine des Rougets a la particularité d’être un sentier complètement campagnard. Il débute du parking de la salle Maurice-Bousquet et s’étend sur 7,1 km de balisage rouge.Vous suivrez un chemin entre chênes, pins et garrigue qui vous mènera vers la plaine de la Combaillère, près du mas des Trois-Quarts, avant d’entrer succinctement sur la commune de Combaillaux et de passer l’entrée de la carrière. Puis, à partir du ruisseau que vous suivrez, vous rejoindrez de nouveau Saint-Gély-du-Fesc. Une petite pente vous mènera sur un sommet boisé entretenu par l’ONF (Office National des Forêts). Vous redescendrez ensuite vers la Fontaine de Rougé et sa mare, en zone ombragée. Cette fontaine, qui est en fait une source qui coulait pratiquement toute l’année, servait autrefois aux viticulteurs qui travaillaient aux alentours : ils venaient y chercher de l’eau fraîche et du repos. Vous remonterez de nouveau en haut du bois de Redonel, qui vous offrira encore un panorama assez large sur le Mas du Juge, le Golf de Coulondres, le Puech du Redonel, les maisons du Grand Plantier avec, au-dessus, le plateau de Piquet, les immeubles du haut de la Paillade et à droite la tour télévision de Bionne, les Terres du Puech de Fourques plantées d’oliviers, la plaine qui s’étend jusqu’à la Mosson avec ses vignes, ses champs et ses plantations de peupliers. En toile de fond, vous pourrez même apercevoir le massif de la Gardiole.

parc cervides

Le circuit de Redonel est le plus long circuit ici : il s’étend sur 12,8 km de balisage jaune. Le départ se fait au niveau du parking des Iris, en traversant le ruisseau du Pézouillet et en poursuivant vers le bois des érables. Si vous avez du temps, faites un détour pour découvrir le parc de Coulondres Philippe-Eldridge et son élevage de cervidés (hors circuit, il faut compter entre une heure et une heure et demie pour la visite). Attention ! Le parc de Coulondres Philippe-Eldridge est actuellement fermé jusqu’au 15 juin. Poursuivez sinon le long du ruisseau de la Vignasse, puis vous continuerez ensuite au-delà du lieu-dit « le champ de Reboul » et des bois d’Escary : le chemin, entre chênes, pins et garrigue, vous mènera vers la plaine de la Combaillère, avant de mettre un pied sur la commune de Combaillaux et de regagner de nouveau Saint-Gély-du-Fesc et une portion de son circuit de la fontaine des Rougets, et le large panorama proposé (revoir ci-dessus). Vous pourrez cependant découvrir par la suite le bois des Traverses, le haut de la carrière et, au-dessus, les bois de Closcas. Par temps clair, vous apercevez le parc éolien d’Aumelas, situé sur les collines de la Moure : même si l’endroit est souvent venté, le paysage vaut le coup d’œil. En suivant les indications du panneau de signalisation, vous redescendrez en direction de Combaillaux, avant de rejoindre le Grand Plantier et de finir par le ruisseau du Pezouillet, en ayant presque réalisé tout le tour de Saint-Gély-du-Fesc.

circuit bambins

Le circuit Bambins, d’une courte distance de 1,4 km de balisage vert foncé, est accessible en poussette. Le départ s’effectue à partir du bois des Erables, le long du ruisseau du Pézouillet. L’itinéraire, succinct, se déroule sur le chemin piéton.

Le parc de Coulondres Philippe-Eldridge
Pour rappel, à compter du 15 juin, il devrait être de nouveau possible de visiter le parc de Coulondres Philippe-Eldridge. Les circuits proposés ne passant pas directement par ce site polyvalent, y faire un détour, si possible, reste une des meilleures options : il faudra prévoir environ une heure pour une visite libre et 1h30 pour une visite guidée. Le parc dépendait autrefois d’un vaste domaine agricole. En ce temps-là, les moutons y pâturaient et les hommes entretenaient les garrigues. La commune a acquis ce site de 18 hectares en 1988 afin de le valoriser, de le protéger des incendies et de l’ouvrir au public. Les services techniques municipaux ont réalisé de gros travaux de réhabilitation et les forestiers sapeurs ont débroussaillé la parcelle. Afin de réguler le développement des broussailles selon une méthode naturelle, des herbivores ont été introduits, comme des daims, sikas, mouflons, qui ont successivement été intégrés avec succès dans le parc ; on peut aussi y observer de nombreuses autres espèces.

Informations pratiques : le parc est exceptionnellement fermé jusqu’au 15 Juin. Les autres périodes de fermeture habituelles sont celles de la mise à bas et de la reproduction: du 15 mai au 15 juin et du 1er au 31 octobre. Jours d’ouverture : mardi, mercredi, jeudi, samedi, dimanche. Horaires d’ouverture l’été : du 15 avril au 30 septembre, de 9h à 19h. Horaires d’ouverture l’hiver : du 1er novembre au 14 avril, de 9h à 18h.

> Le plan de toutes ces balades urbaines, ainsi que leurs itinéraires détaillés, qui alternent zones piétonnes et de nature, sont disponibles à l’adresse suivante: https://www.saintgelydufesc.com/Balades-urbaines.html

Si vous souhaitez vous balader dans les alentours de Saint-Gély-du-Fesc, vous pouvez découvrir vous-même d’autres itinéraires détaillés (description, niveau, nombre de kilomètres, durée, parcours…), notamment sur le site de Visorando.com : https://www.visorando.com/randonnee-saint-gely-du-fesc.html

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.