Sans emploi .. sans toit..ni loi !

  MAISON DE l’EMPLOI DU GRAND BITERROIS Sans emploi .. sans toit..ni loi ! Le…

 

MAISON DE l’EMPLOI DU GRAND BITERROIS
Sans emploi .. sans toit..ni loi !

Le dernier degré de l’impéritie politicienne vient d’être atteint par nos politiques locaux. 
Chacun de ses spécialistes du grand écart se rejette aujourd’hui la responsabilité  d’un fiasco qui n’a de conséquences dramatiques que pour les 22 % de la population à la recherche d’un emploi dans l’agglomération  Hérault Méditerranée! 

Par médias interposés la fermeture programmée faute de financement de la Maison de l’emploi  du Grand Biterrois est devenu le terrain de jeu post électoral de la guerre des barons locaux des grands partis régionaux : Georges FRECHE et Raymond COUDERC et de leurs challengers respectifs.
 S’il est pourtant un domaine où le ” plus ”  n’est pas l’ennemi du ” mieux” , c’est bien celui de l’emploi et de tous les outils satellites qui permettent de le développer, de l’épauler, de le consolider, de le renforcer !

L’objectif était louable et à sa création en 2005, pas un élu n’avait évoqué un quelconque doublon avec Pole emploi. 
La volonté était réelle : Elaborer une meilleure coopération entre les acteurs du marché de l’emploi autour d’un projet de territoire. Mettre en adéquation les recherches avec les spécificités locales  qu’elles soient touristiques ou industrielles.  Accompagner et informer avec plus de personnalisation encore que les organismes étatiques ! 

Bien que l’Etat conserve la responsabilité première dans la conduite des politiques publiques en faveur de l’économie et de l’emploi, les départements et les régions disposent en ce domaine d’une capacité d’initiative non négligeable encadrée par la loi.

Les princes politiques du Languedoc Roussillon ont pourtant fait peu de cas de la loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005 et c’est sur le dos de ceux quoi ont le plus besoin de cette cohésion qu’ils se déchirent.

Le premier acte a lieu dès la création de la Maison de l’emploi du Grand Biterrois qui a sans doute le tort d’être présidé par le rival politique du président de région. Il n’y a aura donc point de partenariat  ( et donc de financement régional ) pour ce service public de proximité.

Dans un premier temps, Raymond COUDERC trouve l’appui du sous préfet Bernard HUCHET qui contribue, au nom de l’ ETAT, à cette initiative , puis de son  collègue député Gilles D’ETTORE, président de la communauté d’agglomération voisine … Ils créent ensemble la maison de l’emploi des deux communautés d’agglomérations  appelée MAISON DE L’EMPLOI du GRAND BITERROIS. Pôle EMPLOI  rejoint l’initiative de même que le Fond social Européen.

Même si les succès sont relatifs dans une période de crise, il n’est pas inimaginable de penser que, sans son action, les résultats en matière de chômage seraient encore pire que ceux que nous subissons.

Malheureusement pour les chômeurs de l’ouest Héraultais, le pire n’était pas encore atteint. Non content de ne  pas être épaulée par la majorité régionale soutenue mordicus par les gauches locales agatho-bitéroises, voilà que la guerre de succession intra-UMP vient leur donner le coup de grâce.

Gilles D’ETTORE, président de la CAHM a fait récemment  voter la suppression de son quota de financement lui préférant sans doute l’aide aux fameux “Hérault du Cinéma” . 
Se faisant il affaiblit  le leadership de Raymond COUDERC dont il convoite  la suprématie régionale  sur l’UMP.  
Le résultat ne se fait pas attendre et faute financement la maison pour l’emploi mettra  la clé sous la porte à la fin du mois avec comme  point d’orgue cinq chômeurs supplémentaires !

Les politiques ont fait leur loi !  Il n’ y a plus de toit pour la Maison de l’emploi  … De tous bords, ils  auront beau jeu de décrier ce qu’ils avaient encensé la veille  en parlant aujourd’hui de « doublon » avec Pole emploi.


Un doublon qui sera apprécié  à sa juste valeur par tout ceux qui rêverait qu’en matière d’emploi…On leur parle enfin.. de double emploi !
 

 

Florence DENESTEBE Conseillère Municipale non inscrite de la Ville d’AGDE Tel : 06 16 10 73 03

florence.denestebe@laposte.net

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.