Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Seniors : Korian reconstruit trois maisons de retraite dans l’Hérault

Reportage

Le groupe spécialisé dans la gestion de maisons de retraite médicalisées investit 65 M€ dans l’Hérault, à travers 3 importants programmes de reconstruction.

Un effort inédit, à l’échelle nationale, sur un seul et même territoire : dans l’Hérault, Korian va reconstruire en même temps trois Ehpad, d’ici à 2024 : Les Gardioles à Saint-Gély-du-Fesc, La Pompignane à Montpellier et Les Meunières à Lunel. À chaque fois, les maisons de retraite seront bâties « sur un foncier différent des sites actuels, tout en restant sur les mêmes communes », précise Nicolas Merigot, directeur général France de Korian. Pourquoi cette décision ? « Les configurations des Ehpad actuels ne répondent plus aux attentes des résidents. Les chambres sont trop petites, les résidences trop anciennes », répond-il. Les futurs établissements ne compteront plus de chambre double, et offriront des espaces d’animation sociale et médicale. Des unités de vie protégée (UVP) seront installées, pour des patients atteints de troubles neurologiques graves ou de pertes de facultés cognitives.

Korian ©M Toussaint F8A7844
Nicolas Merigot, directeur général France de Korian.

La clinique du Souffle de Lodève spécialisée dans les cas de Covid long

L’investissement global dans ces 3 reconstructions s’élève à 65 M€, pour un démarrage des travaux au 1er trimestre 2022, et des livraisons attendues au 4e trimestre 2024. Chaque futur Ehpad présentera une surface bâtie comprise entre 5.000 et 6.000 m2, et Korian en sera le propriétaire. « Nous sommes de plus en plus propriétaires, et faisons entrer des investisseurs minoritaires qui prennent une partie de l’immobilier », indique le dirigeant.

Le groupe emploie 450 salariés dans l’Hérault, à travers 12 établissements sanitaires et médico-sociaux, 6 Ehpad, 2 résidences-services (Sérignan et Béziers), 3 agences Petits-fils (maintien à domicile) et une clinique spécialisée dans la réhabilitation respiratoire, à Lodève. Cette dernière vient de se spécialiser pour les cas de Covid long. Pour ces pathologies, « il faut aussi assurer un suivi psychologique du patient », conclut Nicolas Merigot.

« Trop de personnels soignants non vaccinés »
Avec 52 % de personnel soignant vacciné chez Korian (au 27 mai), Nicolas Merigot a une position ferme : « Il est dommage, pour cette catégorie professionnelle, que le vaccin contre la Covid-19 ne soit pas obligatoire. Après tout, certains vaccins le sont. Il y a beaucoup de réticence. Le mouvement antivax est important. C’est surprenant de la part de personnels soignants, alors qu’il suffit de rappeler que la polio et la tuberculose faisaient des ravages et ont été éradiquées grâce aux vaccins. » En revanche, le taux de vaccination des personnes âgées dans les Ehpad est bon, « de l’ordre de 90 % », sachant qu’environ 3 % des pensionnaires ne peuvent être vaccinés, du fait de contre-indications médicales.

Korian Les Meunières LUNEL crédit photo Guillaume Leblanc

Actionnaire de la start-up Move in med

Korian est actionnaire depuis deux ans de la start-up Move in med (plateforme de coordination des parcours de soins de santé, Baillargues). « Dans une médecine de plus en plus spécialisée, le parcours de soin est fondamental. Il faut pouvoir coordonner l’ensemble des intervenants, d’autant plus que les personnes âgées vivent de plus avec plusieurs pathologies chroniques (insuffisance respiratoire, problèmes cardiaques, arthrose…). Le digital permet cette coordination », observe Nicolas Merigot. Move in Med favorise aussi le partage d’informations, l’éducation thérapeutique, les auto check-up, le lien avec les patients isolés

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.