L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

SERIGNAN - 80 ANS DÉJÀ ... Cette semaine, c’est l’anniversaire de la Retirada

La guerre en Espagne dure déjà depuis 3 ans quand, le 26 janvier 1939, Barcelone tombe aux mains des troupes franquistes. Environ 500 000 personnes fuient alors l’Espagne, c’est la Retirada, l’exode des républicains espagnols. Soldats et civils remontent vers le nord, la France. Le gouvernement français ouvre alors ses portes à 250 000 civils, […]

La guerre en Espagne dure déjà depuis 3 ans quand, le 26 janvier 1939, Barcelone tombe aux mains des troupes franquistes. Environ 500 000 personnes fuient alors l’Espagne, c’est la Retirada, l’exode des républicains espagnols. Soldats et civils remontent vers le nord, la France. Le gouvernement français ouvre alors ses portes à 250 000 civils, le 27 janvier (principalement les femmes, les enfants et les vieillards). Les pères et blessés suivront le 1er février, et enfin le 5 février, ce sont 250 000 soldats qui pourront également franchir la frontière.

Les différents points de passage se font à Cerbère, au Perthus, Prats-de-Mollo ou Bourg-Madame. Mais les autorités françaises sont vite débordées et ceux qui n’ont pas pu être évacués vers différentes régions de France iront dans des camps importants installés sur le littoral, en Cerdagne et dans le Haut Vallespir. Les conditions de vie dans ces camps sont souvent très précaires.

Cet épisode a fortement marqué les esprits, jusqu’à Sérignan qui accueillait déjà des familles espagnoles venues en soutien de main d’œuvre pour la culture de la vigne. Ce sont leurs frères, sœurs, cousins, cousines, tantes ou oncles qui les ont rejoints en traversant cette terrible épreuve.

Après la guerre, de nombreux espagnols choisiront de rester en France, venant étoffer la communauté issue de l’immigration espagnole, notamment en Occitanie. C’est le destin de Pedro, Carmen, Maria, Miguel et bien d’autres qui ont su s’enraciner à Sérignan, contribuer au développement de la cité, et dont les branches se sont aujourd'hui épanouies pour former cette belle identité, tout en diversité, si chère à notre ville.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.