Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SERIGNAN - Cap sur l'avenir par Frédéric Lacas

L’année qui vient de s’achever a été perturbée par la crise sanitaire qui a…

L’année qui vient de s’achever a été perturbée par la crise sanitaire qui a pris de court l’ensemble des pays de notre planète. Elle se prolonge encore aujourd’hui. La France et chaque commune en particulier ont dû tenter de s’adapter à cette situation inédite et inconnue jusqu’alors. Sur le plan institutionnel, chez nous, l’élection municipale s’est tenue en temps voulu. Vous nous avez largement renouvelé votre confiance. Je vous en remercie. Nous ferons tout avec mon équipe pour ne pas vous décevoir malgré les contraintes nouvelles et imprévues résultant de la Covid-19.

Nous avons voté le 14 décembre un budget qui permettra de lancer certaines des orientations promises. Nous les développerons au fur et à mesure de leur mise en œuvre. Ce budget, comme annoncé, est bouclé pour la onzième année consécutive, sans avoir recours à une augmentation de l’impôt communal.

Je souhaite que toute la vérité soit rétablie sur le Centre nautique Alfred Nakache. Beaucoup ont été choqués par ce qui a été faussement affirmé dans le journal d’octobre de l’Agglo. Un dossier complet sera consacré, dans votre prochain magazine, à cette réussite territoriale qui d’ores et déjà est reconnue par les premiers utilisateurs que sont nos élèves et leurs professeurs.

J’en profite également pour saluer la poursuite à l’identique par la CABM des travaux de construction de la maison de site des Orpellières, pour saluer aussi, la décision, après bien des tergiversations, de doter l’Agglo, comme il était convenu, d’un gymnase d’envergure nationale (il est urgent pour notre brillant club de volley-ball, Béziers Angels et son pilier, la libéro sérignanaise Alexandra Rochelle, d’évoluer dans une enceinte à la hauteur de leur talent). Je salue enfin, la rénovation que nous avions actée, du port de Valras-Plage. Toutes ces avancées pour conforter l’attractivité et l’économie du Biterrois ont été décidées sous ma présidence communautaire. Elles ont été votées à l’unanimité et sont indispensables. Par contre, je condamne fermement l’abandon ou la mise en suspens de la requalification du port nature de Sérignan. Le réajustement nécessaire de 900 000 €, dérisoire pour l’Agglo surtout sur un mandant, et des compléments de dragage ne sauraient justifier une telle décision. Ce manque de réalisme politique pénalisera notre territoire, le privant d’accueillir grâce à des infrastructures fonctionnelles des bateaux de gabarits supérieurs en complément de ceux actuels de moindre taille. Aucune piste économique ne doit aujourd’hui être écartée sur le grand biterrois.

Promouvoir, un territoire ou une ville doit se concevoir avec sincérité, en conservant une vision d’ensemble, en servant en toutes occasions l’intérêt général, en écartant l’esprit de revanche. Cela ne se fait pas en alimentant systématiquement et artificiellement une agitation médiatique permanente. Voilà notre façon de penser et notre ligne de conduite avec mon équipe. Voilà comment nous avançons et entendons continuer à avancer, avec vous, pour Sérignan.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.