Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SERIGNAN - Consommer local : Les solutions qui se mettent en place

Avec le reconfinement, les petits commerces du territoire considérés comme "non essentiels" vivent un…

Avec le reconfinement, les petits commerces du territoire considérés comme “non essentiels” vivent un véritable drame économique. Si l’on ne veut pas voir des panneaux “fermeture définitive” dans nos cœurs de ville, il faut absolument se serrer les coudes et réserver nos achats aux commerces de proximité.

D’autant qu’il y a, à Sérignan, presque tout ce dont on peut avoir besoin, tant pour assurer notre quotidien que pour nos achats de Noël. Mais le plus difficile reste de savoir comment trouver les produits, de connaître l’étendue des propositions locales, et comment faciliter les achats ?

Pour ce faire, plusieurs possibilités, mais bien souvent, pour faire face aux géants du web, il faut être présent… sur le web !

Voici trois propositions créées pour permettre aux commerçants et artisans de vendre leurs produits (même non essentiels) aux consommateurs. Car la CCI de l’Hérault précise que “même si les commerces sont fermés au public, les consommateurs ont, en revanche, l’autorisation de consommer en commandant soit par téléphone/mail et aller récupérer leurs marchandises sur le pas de porte des boutiques». C’est ce que l’on appelle le Click and Collect.

1/ La Ville souhaite à nouveau créer une liste des commerces de Sérignan avec le mode de vente possible (ouvert, sur commande par téléphone, en livraison, en drive, click and collect ,etc.) et la diffuser sur ses supports de communication : réseaux sociaux, site Internet, journal de la ville…

Nous allons tout faire pour soutenir les commerçants et aider à la diffusion, à la promotion, des produits sérignanais. Pour ce faire, si vous êtes concerné, faites-vous connaitre sur notre messagerie Ville de Sérignan, nous reviendrons vers vous dans les jours qui viennent, nous ferons un zoom quotidien sur l'un des commerces de la ville. Nous ferons notre possible pour aider chacun de vous à passer cette période.

2/ La CCI de l’Hérault a fait savoir qu’elle souhaitait réactiver sa plateforme des commerces ouverts ou proposant un mode de retrait de marchandises. Ils communiqueront l’adresse de la plateforme milieu de semaine. L’objectif est de capitaliser sur les commerces qui s’étaient enregistrés en mars dernier et inciter les autres à se référencer. Il se penchent aussi sur une plateforme d’information à l’échelle héraultaise, et sur la mise à disposition gratuite de la marketplace “Ma Ville Mon Shopping” du Groupe La Poste pour les commerçants héraultais durant les mois de novembre et décembre. Ce qui serait une première au niveau national. Nous vous tiendrons informés.

3/ Et enfin, une initiative gratuite, citoyenne, solidaire, bénévole, très facile d’utilisation et qui nous semble être très positive, il s’agit de www.fairemescourses.fr, sur laquelle quelques commerces du secteur sont déjà présents. N’hésitez pas, inscrivez-vous au plus vite sur https://fairemescourses.fr/serignan.

Nous souhaitons tous la réouverture des commerces au plus vite et en attendant, nous espérons que les consommateurs délaisseront cette année les grands sites internet d’e-commerce, résisteront à cette tentation autant que possible.

Achetons moins, mais achetons mieux. Les commerces sont le cœur de nos cités. Quoi de plus triste qu’une ville privée de ses pas de portes, fermés ? Nous comptons sur le soutien des Sérignananais : en achetant au plus près, local, ce sont vos amis et vos voisins que vous soutenez.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.