SERIGNAN - Exposition Silhouette du volume à l'épure... d'Agnès Descamps du 12 mars au 30 mars

SILHOUETTES, du volume à l’épure…Exposition de sculptures d’Agnès Descamps du 12 au 30 mars…

SILHOUETTES, du volume à l’épure…

Exposition de sculptures d’Agnès Descamps du 12 au 30 mars 2019

Vernissage vendredi 15 mars à 18h30. Tous publics, entrée libre.

Médiathèque Samuel Beckett – Sérignan

 

« Agnès Descamps ose toucher aux mythes de l’histoire de l’art pour en extraire leur substantifique moelle et nous proposer une réinterprétation contemporaine. Tout est bien sûr dans les lignes et dans la maîtrise de l’épure … » (propos de Bernard Guthleben, organisateur de chemins d’art).

 

Née en 1962 à Belfort, cette artiste diplômée des Beaux-Arts de Mulhouse (section Structure et objet), a commencé sa carrière de plasticienne en 1989 avec une expression abstraite qui a évolué vers un travail figuratif où se sont affirmées des formes de corps. Lors d’une résidence à Pézenas en 2016, elle utilise le numérique pour réinterpréter une sculpture en ronde-bosse – Le Penseur-métamorphose – puis la réalité augmentée pour représenter virtuellement son œuvre dans l’espace public. Elle développera ce thème du Penseur et, dans un souci d’épure, s’attardera sur la silhouette, les contours.

En 2017, l’architecte Jean Vernette découvre son travail et lui demande de concevoir une œuvre monumentale pour les résidences Les Jardins de la Collégiale », à Sérignan. Ainsi s’esquisse la représentation d’une femme accroupie, proche de la terre, d’où émerge un entrelacs végétal, une énergie positive vivante. La figure de Déméter s’élèvera à Sérignan.

 

La médiathèque municipale Samuel Beckett vous propose de prolonger la contemplation de cette œuvre avec l’exposition Silhouettes, du volume à l’épure … : les Penseurs à poser ont vocation à voyager, ils se posent, interrogent, surprennent et permettent d’appréhender le lieu d’une façon différente. Proches du Penseur de Rodin, ils nous amènent à devenir immobiles pour arrêter le temps qui coule.  La sculpture évolutive Marilyn-vanité nous interpelle également sur la fragilité de l’existence. Elle vit, se transforme, vieillit et meurt sans qu’aucun artifice ne vienne brouiller l’expérience sensorielle, émotionnelle du visiteur. C’est unique, jamais éprouvé. A la médiathèque, l’artiste Agnès Descamps se fera un plaisir d’échanger avec vous lors de son vernissage le vendredi 15 mars, 18h30.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.