SERIGNAN - Un procédé expérimental pour protéger les dunes à l'aide de bois flottés

La valorisation du site des Orpellières fait partie des grands projets de territoire de…

La valorisation du site des Orpellières fait partie des grands projets de territoire de la CABM. Elle est mise en place avec le Conservatoire du Littoral et les communes de Valras et Sérignan.
Ce projet communautaire ambitieux, qui s’inscrit plus globalement dans l’action d’aménagement du littoral en lien avec les ports de Sérignan et Valras, valorisera à terme un cadre d’exception, préservera son cachet et la richesse de son écosystème. Il comprend la destruction, en cours, de l’ancienne colonie des Tellines fortement amiantée, la réhabilitation du domaine viticole en Maison de Site, et diverses actions de protection de ce vaste espace naturel remarquable.

Le président de l’Agglomération Frédéric Lacas était sur le site ce jeudi 20 février pour présenter les actions de renaturation respectueuses des vulnérabilités du lieu. Une expérimentation d’un cordon de bois flotté a été entreprise par l’Entente Interdépartementale de Démoustication (EID) pour permettre à la dune éventrée de se reconstituer.
Cette mise en place s’effectue selon le principe d’économie circulaire : rien n’est importé, le bois flotté est prélevé et broyé sur place.
Il faut souligner la réelle prise en compte par l’ensemble des acteurs des enjeux, de la fragilité du site et de la nécessité d’intervenir. Un fort partenariat a été conclu avec les services de l’État. Ces derniers ont donné à l’Agglomération une autorisation anticipée pour réaliser ces travaux qui sont complétés par la pose de ganivelles.
Frédéric Lacas a également rappelé ce que ce site, et bien d’autres depuis en France, doit à un Sérignanais, Pierre Barbel : ancien ingénieur à l’EID, il est l’initiateur de la méthode de préservation et de reconstitution naturelle des dunes par la pose de ganivelles en châtaignier.

Les Orpellières ont été trop longtemps abandonnées aux caprices du temps et à toutes sortes d’aléas. Il devenait impératif d’imaginer et de mettre en œuvre un projet d’avenir dans l’intérêt commun de la nature, des populations locales, et de celles venues de toute la France et l'Europe qui le fréquentent. Nature et tourisme ne sont pas incompatibles. La CABM entend bien le démontrer et ce faisant, elle renforcera le potentiel économique de son territoire.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.