Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SETE / AGDE - Les Hôpitaux du bassin de Thau sont sous très forte tension selon Claudie GRESLON – Directrice générale

 " Le 12 octobre, 17 patients COVID étaient hospitalisés aux Hôpitaux du Bassin de…

 

Le 12 octobre, 17 patients COVID étaient hospitalisés aux Hôpitaux du Bassin de Thau. Le 23 octobre, ce sont 46 patients positifs au SARS-COV-2 pris en charge au sein de notre établissement ” indique Claudie GRESLON, directrice générale des Hôpitaux du bassin de Thau.

Depuis quelques jours, la situation s’est fortement dégradée. Tous les indicateurs internes à notre établissement l’attestent” précise la directrice :

  • Une recrudescence du nombre de patients hospitalisés pour suspicion ou Covid avérée, avec une moyenne de 5 admissions par jour ces depuis le 17 octobre : 22 patients actuellement en médecine et 22 suspects en attente de résultats de tests PCR

  • Une aggravation des prises en charge avec 6 patients en réanimation dont la moyenne d’âge est de 64,8 ans, dont 4 intubés-ventilés

  • 13 résidents positifs au sein de nos EHPAD-USLD des Pergolines, et peut-être plus dans l’attente de tous les résultats de notre campagne de dépistage systématique

  • Une aggravation de l’état de santé des patients qui malheureusement se traduit par une augmentation du nombre de décès (12 décès depuis le 12 octobre – 19 au total depuis le 1er août), avec une moyenne d’âge élevée 85,9 ans, mais qui ne cesse de diminuer (elle était de 88,1 ans le 12 octobre).

  • Une augmentation du taux de positivité (12 %) des 75 à 80 personnes testées chaque jour au Drive de l’Hôpital Saint-Clair.

  • À noter que depuis le 14 août, nous avons hospitalisé 134 patients pour COVID contre 116 lors de la 1ère vague de l’épidémie.

  • Tous ces chiffres traduisent la circulation active du virus sur notre bassin de santé. Ils nous imposent de redoubler de prudence et de respecter scrupuleusement les gestes barrière et les consignes nationales.

    Aux HBT, ces évolutions mettent en grande difficulté les équipes et les organisations.

 

De nouvelles mesures

Le taux d’occupation de 75 % des 8 lits de réanimation initialement autorisés (pour rappel, le taux cible d’alerte est de 30 %), a contraint la direction à transformer 4 lits de surveillance continue en lits de réanimation et à renforcer le personnel sur ce secteur.

  • La charge en soins du service de médecine A avec 20 patients COVID en début de semaine n’étant plus supportable pour les équipes, la moitié du service de médecine B est dédiée aux patients positifs et ouvert 10 lits de plus de médecine non Covid (soit 19 lits supplémentaires au total) en lieu et place de la chirurgie polyvalente,

  • Le capacitaire de l'autre service de chirurgie est augmenté afin de continuer à assurer la prise en charge des patients chirurgicaux ; la chirurgie ambulatoire est maintenue le nécessaire est fait afin de ne pas reporter les interventions.

    A ces tensions sur les lits, s’ajoute celle sur les personnels médicaux et non médicaux. Le nombre de professionnels positifs est passé de 12 à 46 en une semaine dans le contexte de plusieurs campagnes de dépistage systématiques. Ce sont autant de professionnels qu’il faut remplacer dans les services, alors que la direction est dans l’obligation de leur demander d’effectuer des heures supplémentaires pour faire face au nombre de patients qui augmente de jour en jour. Le souhait est de préserver leurs congés annuels, mais la direction n'est pas sûre d’y parvenir semaine prochaine.

    Ce vendredis soir minuit, le couvre-feu sera étendu à tout le département de l’Hérault. A la même heure, les visites des proches seront interdites à l’Hôpital Saint-Clair (sauf maternité, pédiatrie et situations particulières sur décision médicale) et au Hameau Résidentiel des Pergolines.

    La semaine prochaine, les consultations externes seront maintenues en les réorganisant. La téléconsultation sera priviliégée afin de limiter les flux de personnes extérieures à l’établissement.

Un appel aux professionnels de santé

Nous faisons donc appel à tous les professionnels de santé qui ne sont pas en activité afin qu’ils viennent renforcer nos équipes et nous demandons à la population qu’elle nous aide en adoptant un comportement citoyen et responsable, en appliquant strictement les gestes barrière et en respectant la distanciation sociale” précise la directrice.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.