Sète Agglo et Hérault Méditerranée : avec Blue, rendre la destination attractive pour les entreprises et investisseurs

Hérault Tribune Pro Reportage

Jeudi 21 octobre était officiellement lancée l'agence d'attractivité économique mutualisée de Sète Agglopole Méditerranée et de la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée. Appelée Blue, celle-ci vise à attirer les entreprises et investisseurs sur ces deux territoires complémentaires…

Au travers de la création de l’agence d’attractivité économique Blue, les deux collectivités affirment leur volonté de monter en puissance au niveau du développement économique, à l’heure où la crise sanitaire et la généralisation du télétravail rebattent les cartes en faveur des territoires où règnent qualité de vie, environnement accueillant, proximité de la nature et équipements structurants… au détriment des immenses métropoles et de la région parisienne. Elles sont soutenues dans ce projet par la Région et la CCI de l’Hérault.

Deux territoires complémentaires et bien situés

“Nos deux territoires sont particulièrement bien positionnés avec l’ensoleillement et la proximité de la mer Méditerranée. Ils bénéficient de deux vecteurs d’attractivité : le Cap d’Agde est la première station balnéaire de France et Balaruc-les-Bains est la première station thermale de France. Ils ont un fort potentiel économique avec 200 000 habitants à l’année et plus de 500 000 l’été.Et accueillent déjà 35 000 entreprises Ils constituent une formidable opportunité pour les chefs d’entreprise déjà implantés et pour les porteurs de projets et investisseurs qui souhaiteraient s’y implanter”, relève le directeur de Blue, Pascal Pintre, précédent directeur de l’aéroport Béziers Cap d’Agde.

Parmi les autres atouts, il note la proximité des aéroports Béziers Cap d’Agde et Montpellier Méditerranée, la connexion avec le Port de Sète ou encore les accès autoroutiers A9, A61 et A75, facilitateurs de déplacements.

Des secteurs ciblés

“Bien évidemment, nos secteurs traditionnels, comme la pêche, la viticulture et le tourisme, ne sont pas abandonnés. Mais nous allons nous tourner également, grâce à Blue, vers l’accueil de filières nouvelles, comme l’économie bleue, l’économie circulaire, le numérique, l’audiovisuel et le cinéma, l’agroalimentaire, le bien-être, le sport/santé, et l’art de vivre/patrimoine”, détaillent de concert Gilles d’Ettore, maire d’Agde et président de la Communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, et François Commeinhes, maire de Sète et président de Sète Agglopole Méditerranée.

IMG 3242
Lancement officiel de Blue, au Saint-Barth, à Marseillan, le 21 octobre.

Un guichet unique d’accueil et de prospective

Concrètement, l’agence de développement économique Blue est chargée de promouvoir la nouvelle destination économique par la communication et le marketing territorial (web, digital). L’idée est de faire émerger une destination économique unique à l’échelle nationale et internationale pour faire venir les filières ciblées.

Autre action, Blue propose un guichet unique pour accueillir et orienter les porteurs de projets et prospecter pour en trouver un maximum. Ainsi, se réjouit Gilles d’Ettore, “les porteurs de projets et dirigeants n’auront qu’un seul interlocuteur à contacter sur le territoire pour se renseigner, puisque nous parlerons tous ensemble d’une même voix, que ce soient les services économiques des EPCI, la Région via Ad’Occ, la CCI de l’Hérault…” Ils seront ainsi conseillés et dirigés au mieux pour leur implantation. Ils trouveront là des réponses à leurs questions sur le foncier disponible pour une éventuelle implantation. Malgré la rareté foncière, au total, environ 200 hectares disponibles sous 3 à 10 ans ont été identifiés sur des friches industrielles des deux agglomérations, ce qui est qualifié de “non négligeable”.

Les porteurs de projets pourront aussi en savoir plus sur les équipements structurants de la destination (crèches, écoles des alentours pour la scolarisation des enfants des employés), les formations, etc. En ce sens, François Commeinhes, maire de Sète et président de Sète Agglopole Méditerranée, voit l’agence Blue comme “un assemblier”.

Blue va aussi animer le tissu économique de la nouvelle destination pour renforcer les relations avec les entreprises et rapprocher l’institutionnel du tissu économique. L’ambition est de dégager des initiatives vertueuses et de répondre aux problématiques. La gouvernance étant à la fois politique et économique, François Commeinhes salue “le côté novateur de cette union avec les chefs d’entreprise et les politiques dans une même gouvernance, au service de l’implantation d’entreprises sur le territoire de la destination”. D’ailleurs, un club d’entreprises sera lancé dans la foulée à l’échelle du territoire des deux intercommunalités.

Une plateforme Blue dématérialisée sera mise en place, et connectée à www.hubentreprendre.laregion.fr pour favoriser les complémentarités.

Un fonctionnement mutualisé

L’agence de développement économique est dans un premier temps installée à la pépinière d’entreprises Gigamed, à Bessan. Son siège sera ensuite installé autour d’une des pépinières d’entreprises du territoire mutualisé. Le budget de fonctionnement de Blue sur une année sera de 600 000 euros. Il est cofinancé par les deux intercommunalités. Quatre à cinq salariés assureront le marketing territorial et la prospection. “Ils seront les VRP du territoire”, soulignent les présidents des intercommunalités. Des collaborateurs de Ad’Occ, des agents de la CCI de l’Hérault et des services économiques des EPCI assureront des permanences à tour de rôle auprès du public.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.