SETE - AGGLO SETE - Prolifération du moustique tigre : François COMMEINHES fait plancher le Parlement

Avec la  prolifération du moustique tigre, c'est le tourisme de tout le littoral qui…

Avec la  prolifération du moustique tigre, c'est le tourisme de tout le littoral qui est mis à mal ! Les scientifiques y ajoutent une multiplication des événements extrêmes, dus au réchauffement climatique et soulignent les risques sanitaires fixés par les maladies vectorielles.

Le sénateur de l’Hérault a  ainsi obtenu de l’Office Parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques ( OPECST)*  la tenue d’une audition publique, le  jeudi 7 avril, de 14 h 30 à 19 h 30, Salle Médicis, au Sénat,  sur les maladies à transmission vectorielles, à savoir les moustiques ( PROGRAMME JOINT). Il s’agit, avec les plus grands spécialistes et chercheurs du CNRS, de l’INRA, de l’ANES,  de  caractériser les maladies à trasmission vectorielles ( chikungunya, Zika…) de dresser un point sur l’évolution de la situation en France et dans le monde et avancer les solutions mises en œuvres, notamment avec l’INSERM et l’ANSES. Cette session fera l’objet d’un rapport postérieur. 

Après plusieurs interventions auprès des ministères de la Santé et de l’Ecologie, François Commeinhes a interrogé le gouvernement en question d’actualité le 27 janvier dernier.  Suite ces interventions , Madame Ségolène Royal, ministre,  a  ainsi demandé, à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, l'ANSES, d'identifier les autres molécules utilisées en Europe et pouvant l'être aussi en France, ainsi que les substances les plus prometteuses pour développer de nouveaux produits antimoustiques. Ce bilan est attendu au premier semestre 2016. À l'issue de cette étude, l'objectif sera de mobiliser les industriels afin de mettre en œuvre des actions concrètes en vue du développement et de la mise sur le marché de produits complémentaires à ceux actuellement disponibles. Cette démarche sera initiée avec le concours de l'entente interdépartementale de démoustication du littoral méditerranéen, dans le cadre d'un groupe de contact lancé l'automne dernier sur l'initiative du ministère de l'écologie en lien avec le ministère chargé de la santé.  A l’initiative de la démarche, François Commeinhes veillera à la mise en place d’une information et d’une concertation la plus large possible dans le cadre de ces actions.

François Commeinhes commente : «  Le but  de l’OPECST est bien d’avancer des solutions concrètes, dans ce cadre, l’Office, qui fait autorité. Actuellement, les possibilités pour lutter contre la prolifération se réduisent cruellement, normes européennes obligent. Ce qui inquiète jusqu'aux spécialistes de la démoustication. Pour les élus et les professionnels du tourisme, cette situation renvoie à 50 ans en arrière, quand il a fallu engager une démoustication de masse pour jeter les bases de l'industrie touristique. Je suis donc satisfait d’avoir pu convaincre à la fois l’OPECST de l’urgence de la situation, mais aussi le Ministère d’engager une démarche sur le terrain et aussi l’Assemblée Parlementaire pour la Méditerranée, dont je suis membre, de traiter la question à l’échelle inter-méditerranéenne ». 

* L'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a pour mission d'informer le Parlement français des conséquences des choix de caractère scientifique et technologique afin d'éclairer ses décisions. À cette fin, il recueille des informations, met en œuvre des programmes d'études et procède à des évaluations. Situé à l'interface entre le monde politique et le monde de la recherche, il joue le rôle d'interlocuteur reconnu par l'ensemble de la communauté scientifique (partenariat avec l'Académie des sciences, contacts réguliers avec le CEA, etc.).


AUDITION PUBLIQUE
Les maladies à transmission vectorielle 

Jeudi 7 avril 2016 de 14 h 30 à 19 h 30


 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.