Sète Agglopole Méditerranée : lancement du projet PSE pour les agriculteurs

Ils étaient près d'une trentaine d'agriculteurs à participer à cette réunion de lancement du projet expérimental de Paiements pour Services Environnementaux (PSE). Ce projet a été lancé par l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse.

Michel Garcia, Vice-président de Sète Agglopôle Méditerranée délégué aux activités agricoles et viticoles, Kevin Boisset de l’agence de l’eau et Laure Geidel de Sète Agglopôle Méditerranée ont animé cette réunion qui lance effectivement l’expérimentation. Michel Garcia a lancé l’échange en remerciant “les 36 agriculteurs qui ont fait le choix de rejoindre cette expérience. L’enjeu est de rendre notre agriculture plus durable et résiliente face au changement climatique; d’améliorer la qualité de l’eau et de sauvegarder la biodiversité“. Il enchaîne en précisant : “nous allons être encore plus ‘propre’. Notre agriculture fait partie des solutions pour l’environnement“.

L’appel à projets

Ce PSE a été lancé en 2019. 21 lauréats ont été sélectionnés sur le territoire Rhône Méditerranée Corse. Sur l’Hérault, Sète Agglopole Méditerranée est la seule lauréate. Il s’agit de trouver de nouvelles formes de rémunérations pour les agriculteurs en fonction des ‘services environnementaux’ qu’ils rendent par leur travail. Le système de rémunération est adapté au niveau de chaque territoire, ses contraintes et ses aléas. L’autre objectif de la démarche est d’accompagner les participants dans l’évolution de leurs pratiques vers une agriculture plus durable et résiliente. La durée de l’engagement est de 5 ans. Chaque année l’évolution des pratiques sera mesurée pour calculer une rémunération PSE annuelle.

Le territoire expérimental

La zone du projet (le secteur de la nappe astienne de Mèze et le bassin versant du Pallas sur les communes de Villeveyrac, Mèze et Loupian) a été désignée au regard d’enjeux de préservation de reconquête de la qualité de l’eau et de maintien de la biodiversité. 40% du territoire de Sète Agglopole Méditerranée est classé en zone agricole, correspondant à 147 km². Les 36 agriculteurs engagés dans ce PSE représente une surface agricole d’environ 1600 hectares, soit 1/3 de la surface totale de la zone cible.

Le budget et l’animation de l’expérimentation

1 731 200€ sont engagés sur ces 5 ans, dont 1 169 500€ alloués aux paiements aux agriculteurs et financés à 100% par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse. Les 561 700€ relatifs au pilotage de l’action sont prix en charge à 70% par l’agence de l’eau et 30% par Sète Agglopole Méditerranée qui pilote et anime. Il y aura notamment des animations techniques sur la réduction des intrants agricoles, l’enherbement des cultures, le développement et la gestion des infrastructures agro-écologiques, la diversification des cultures et la biodiversité agricole.

PSEAgri2
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.