Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SETE - Dépôts sauvages : l’agglo hausse le ton

Comme chacun peut en convenir, la propreté est une composante importante de la qualité…

Comme chacun peut en convenir, la propreté est une composante importante de la qualité de vie. Les services de la Communauté d'agglomération du bassin de Thau qui assurent le ramassage des déchets mobilisent des moyens importants pour nettoyer les abords des conteneurs, les bacs roulants ou les colonnes de tri, qui jalonnent la ville. Au sein de l'agglo, outre les agents chargés de la collecte quotidienne des encombrants, une dizaine de personnels sillonnent le territoire pour veiller à la propreté des conteneurs collectifs. Malheureusement, force est de constater que, du fait de l'incivisme d'individus isolés, les dépôts sauvages (encombrants, mobilier, déchets verts, cartons d’emballage, électroménager, gravas…) qui doivent être déposés en déchéterie, ont tendance à proliférer en plusieurs endroits, ruinant les efforts des riverains et des services publics pour maintenir la propreté des espaces qui, tout en étant la propriété de personne, appartiennent à tous. Chaque année, ce sont ainsi près de 700 tonnes de déchets qui sont ramassés sur notre territoire au pied des conteneurs, mais aussi en plein centre ville ou pleine garrigue.

Cette situation est d’autant plus inacceptable qu’il existe des solutions pour évacuer ces déchets (7 déchèteries fixes et 4 déchèteries mobiles), y compris pour les personnes ne disposant pas de moyens de transport. Pour tous renseignements, contactez le service Déchets au 04 67 46 47 20.

Face à ce phénomène, la collectivité, loin de rester impuissante, mène une action globale qui combine sensibilisation et mesures répressives. Dernier exemple en date sur le quartier de l'Ile de Thau, où suite à une aggravation de la situation, les services de l'agglo ont procédé à la pose d'une signalétique destinée à rappeler les règles d'évacuation des déchets et les sanctions auxquelles s'exposent les personnes indélicates (amendes pouvant atteindre 1500 €). Une collaboration étroite mise en place avec les polices municipales devrait permettre de passer, si la situation l'exige, des paroles aux actes. Et ce, afin que puisse être assuré un niveau de propreté acceptable et éviter que le coût très élevé du nettoyage, imputable à certains citoyens négligents, soit supporté par l'ensemble de la collectivité.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.