Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers / Insolite

SETE - HERAULT - Le Sénateur François COMMEINHES fait sa rentrée

Accompagné de Marie-Thérèse Bruguière, maire de Saint-Aunès, conseillère départementale et suivante de la liste conduite aux élections sénatoriales de 2014 (et donc appelée à remplacer François Commeinhes au Sénat l'année prochaine si le futur gouvernement ne revient pas sur la loi interdisant de conduire un exécutif local en siégeant au Sénat, pourtant chambre représentant les […]

Accompagné de Marie-Thérèse Bruguière, maire de Saint-Aunès, conseillère départementale et suivante de la liste conduite aux élections sénatoriales de 2014 (et donc appelée à remplacer François Commeinhes au Sénat l'année prochaine si le futur gouvernement ne revient pas sur la loi interdisant de conduire un exécutif local en siégeant au Sénat, pourtant chambre représentant les collectivités locales), le sénateur François Commeinhes a réuni la presse mardi 11 octobre au club de la presse de Montpellier, pour un tour d'horizon à l'occasion de la rentrée parlementaire. 

Si, reprenant le trait d'humour d'un autre parlementaire, il a noté qu'à quelques mois d'échéances électorales majeures pour le pays, le gouvernement avait pour cette session parlementaire mis à l'ordre du jour des textes souvent d'importance mineurs revenant pour les députés et sénateurs à “peigner la girafe”, il a néanmoins détaillé son action, aussi bien à la rencontre des acteurs en circonscription qu'au Sénat pour se mettre au service du territoire où il a été élu. 

Dressant le bilan d'un mandat Hollande “calamiteux pour le pays et les collectivités locales”, le sénateur-maire est revenu sur plusieurs des lois récentes ou actuellement en discussion où il s'est particulièrement investi, à l'image de la loi Création et patrimoine où, sensibilisé par des acteurs locaux, il a pu obtenir des garanties pour la pérennité des services d'archéologie préventive des collectivités locales, ou du Projet égalité et citoyenneté actuellement en discussion où, au-delà de toute polémique stérile, il a œuvré en commission et en interpellant le gouvernement pour favoriser le logement pour tous à travers des adaptations des règles sur les constructions de logement social qui ne soient pas totalement coupées des réalités de terrain, comme il a pu être observé localement suite à la situation inédite dans laquelle se retrouvent plusieurs communes suite une fusion d'intercommunalités imposée par l'Etat autour du bassin de Thau dès 2017 malgré l'opposition des communes concernées. 

Se voulant avant tout pragmatique (ce qui peut le conduire à accepter des amendements du gouvernement comme celui visant à protéger la loi de 1881 sur la liberté de la presse déposé cette semaine car il souhaite avant toute révision favoriser une concertation plus large avec la profession et les éditeurs), le sénateur a évoqué son écoute de tous les élus et acteurs qui reflètent la richesse et diversité du territoire héraultais. 

Avant de répondre aux questions sur l'actualité politique et législative, François Commeinhes est enfin revenu sur le cercle “Innovation et tourisme” qu'il a lancé au Sénat pour favoriser le dialogue entre élus, acteurs traditionnels et nouveau opérateurs d'un tourisme bouleversé par les développements du numérique, ainsi que sur son travail au sein des organismes où il représente le Sénat comme l'Office public pour l'évaluation des choix scientifiques et technologiques.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.