SETE - Interventions de Jean-Luc Bou : Conseil Municipal de Sète, séance du 17 septembre 2018

Conseil Municipal de Sète – séance du 17 septembre 2018 Délibération 24 - Aménagement…

Conseil Municipal de Sète – séance du 17 septembre 2018 Délibération 24 – Aménagement urbain. ZAC Ouest

Intervention de Jean-Luc Bou Conseiller Municipal

 

Nous apprenons au détour de ce long exposé, l’abandon de la réalisation du groupe scolaire qui y était programmé.

Je m’étais, lors de la présentation du projet, inquiété de la réalité voire de la sincérité de cette annonce tant la programmation de cette ZAC apparaissait déjà comme une volonté d’offrir cet espace à la promotion immobilière et à la spéculation ; bien plus en tous cas que la volonté de créer un nouveau quartier avec une mixité sociale et générationnelle.

Donc, il n’y aura pas d’école et pas de groupe scolaire dans ce quartier. Vous prenez la précaution de dire que c’est à la demande du Rectorat. C’est prudent et bien joué mais ce n’est pas intellectuellement correct au regard de ce qu’est devenue cette ville sous votre gouvernance.

A l’échelle de la ville, la population a augmenté de 5000 habitants et on n’a pas ouvert une école depuis 1982. Au contraire, les classes ferment et des écoles sont menacées. Vous nous préparez une ville sans enfants et sans jeunes.

Plusieurs indicateurs devraient vous alerter : le revenu des retraites est devenu supérieur à celui des salaires, le taux de chômage des jeunes explose dans cette ville, le taux de pauvreté des jeunes atteint des sommets alarmants en ville.

Ce bilan n’est pas satisfaisant. Nous ne pouvons approuver un bilan pareil. Nous voterons contre.

 

Conseil Municipal de Sète – séance du 17 septembre 2018
Délibération n°14. Exonération partielle de la redevance. Bains de mer. Saison 2018.

 

Il s’agit ici d’accorder une exonération aux commerçants délégataires des activités de bains de mer pour atténuer le préjudice subi par un retard de 40 jours au cours de cette saison estivale 2018.
Ainsi donc, tout le monde aura été perdant : les commerçants qui ont perdu plus d’un mois d’activité et vécu une situation des plus stressante face à l’incertitude du calendrier de début de saison et la ville qui perd autour de 50 000 € dans cette affaire.

De quoi s’agit-il et d’où vient ce retard? D’une grande légèreté voire d’incompétence dont vous avez fait preuve dans la gestion de ce dossier.
Mais il vient aussi d’une grande suffisance vis-à-vis de l ‘opposition qui, non seulement a fait son travail, mais vous avait alertés sur les points qui lui semblaient problématiques. Vous avez balayé ces remarques d’un revers de manche, alors qu’il était encore grand temps de rectifier le tir. Tout comme vous avez ignoré les premières remarques de la Préfecture.

Ce manque d’humilité et de sérieux, dans ce dossier comme dans d’autres, commence à coûter cher à la ville et donc aux contribuables sétois.
Dans cette affaire, les commerçants ont été les victimes et il est normal qu’ils soient indemnisés.

C’est pourquoi nous voterons POUR.

 

Conseil Municipal – séance du 17 septembre 2018
Décision n°70 du 25 juillet 2018 – Tribunal Administratif Recours indemnitaire suite à l’annulation de la décision de licenciement du XXXX 2015 –

 

Concernant la décision prise le 25 juillet 2018, je souhaiterais avoir deux précisions :

1) La première concerne le licenciement de Monsieur XXXX en date du XX/XX 2015, il est mentionné : « suite à l’annulation de la décision de licenciement ». Vous confirmez bien que ce licenciement a été annulé par décision de justice ?

– Réponse de Mr le Maire : « …c’est le courrier de licenciement qui est annulé, mais le licenciement reste acté… »

Force est de constater que l’explication est un peu embrouillée mais clairement embarrassée.

2) La seconde concerne le départ qualifié de « discret » du directeur du CFA, départ que nous avons appris par la presse. Pouvons-nous avoir des précisions sur les motivations de ce départ ? Fait-il suite à sa condamnation en justice ? Ou bien traduit-il un profond désaccord avec les projets de la municipalité pour le CFA ? Projets dont nous aimerions être informés tant tout est affaire de rumeurs dans ce dossier.

– Réponse de Mr le Maire : « son contrat arrivant à échéance, il n’a pas été renouvelé»

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.