Sète : le 'Sauve qui peut' de G. Brassens reviendra lors d'Escale à Sète

Le "Sauve qui peut" a quitté l’espace Brassens pour une cure de jouvence. Il reviendra à l'occasion d'Escale à Sète en avril prochain.

Le “Sauve qui peut” est l’un des deux bateaux de Georges-Brassens, que l’on peut admirer à Sète. Construit au chantier naval Aversa de la Plagette, en 1954 (année de la sortie du titre Chanson pour l’auvergnat), ce bateau de 5m80, fut le principal témoin des ‘rendez-vous des bons copains’. Si son cousin le GYSS (acronyme de Georges, Yves, Simone et Serge) est toujours à quai, le “Sauve qui peut” est normalement visible à l’Espace Brassens et fait le bonheur des visiteurs venus du monde entier.

Une remise en beauté

Cependant, les aléas de la météo ont endommagé la coque et les traces d’anciennes restaurations disparaissent au fil du temps. Face à ce constat et par amour du patrimoine maritime, les membres de l’association des Gréements Languedociens vont s’atteler à remettre ce bateau en beauté, dans leur chantier naval à Lapeyrade. Ce beau bateau de plaisance, loin d’être un radeau, reviendra en toute beauté lors d’une navirade prévue lors d’Escale à Sète en avril prochain.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.