Sète : les Journées de l’Amour, hymne artistique collectif aux hauts et aux bas vécus par les amoureux

L’Amour est célébré chaque printemps, depuis dix-sept ans, à l’occasion des Journées de l’Amour, à Sète. Organisé bénévolement par l’association Histrions et orchestré par l’artiste sétoise Christy Puertolas avec l’aide de Véronique Fis (coordinatrice), cet événement réunit à chaque fois des artistes différents autour d’une thématique précise qui lui est liée. Pour cette édition 2017 des Journées de l’Amour, 19 artistes ont été invités à plancher sur les hauts et les bas de l’amour. L’exposition collective se tient jusqu’au 30 avril, et est ponctuée de performances et de lectures qualifiées de « pochettes surprises » par Christy Puertolas. Aperçu non exhaustif…

Fidèle à sa volonté de mettre à l’honneur à la fois des artistes connus et reconnus, et des artistes en manque de visibilité, Christy Puertolas propose dans sa scénographie de grands noms et d’autres plus confidentiels. L’accrochage est aussi harmonieux qu’un bel amour.

coeur-eric-liot
Par Eric Liot

Les assemblages pop d’Eric Liot, représentant un baiser mortel, une pin-up nue et un cœur, font forte impression.

baiser-bernard-pras
“Le baiser”, par Bernard PRAS. 80 x 60 cm

La thématique du baiser est également abordée dans une œuvre romantique de 2008 signée par Bernard Pras, photographie d’une installation par anamorphose dont le plasticien a fait sa spécialité.

moises-espinosa-urbano
“La fabrique de l’amour” par Moises Espinosa Urbano

Dans un registre plus modeste, digne du MIAM, le Péruvien Moises Espinosa Urbano, héritier de la tradition du retable, modèle des cœurs et des personnages qu’il présente dans des petites boîtes qui sont autant d’univers enchanteurs.

philippe-loubat-comme-fleche
“Comme une flèche”, par Philippe LOUBAT. 130 x 160 cm.

Surfant sur la notion de hauts et de bas, le peintre Philippe Loubat propose pour sa part deux tableaux de grands formats, beaux hymnes à l’amour, montrant respectivement un couple sur des montagnes russes et un autre qui ne se lâcherait pour rien au monde. Tout près, le diptyque C’est comme ça de Karl Gietl sur fond noir explore également le difficile équilibre du couple.

alexandre nicolas love ok

Le plasticien Alexandre Nicolas enferme dans du cristal de synthèse son amour pour Sète. Ainsi, il emprisonne une tielle sétoise et un cœur marqué de son amour, ainsi que divers objets positionnés de façon à former des lettres qui, ensemble, forment le mot Love.

anna-kache
“28 jours… avec toi”, par Anna KACHE. Crochet. 200 x 150 cm.

Reine de l’art textile, Anna Kache a créé une installation composée de 28 petites culottes qu’elle a réalisées au crochet, symbolisant l’attente et les affres de la passion amoureuse, accompagnée d’un texte poignant. Elle présente aussi des messages accrocheurs, brodés sur des mouchoirs et des photographies.

pierre-tilman
“L’ombre de mon amour”, par Pierre TILMAN. 60 x 60 cm

Même sens aigu du message dans l’œuvre de Pierre Tilman L’ombre de mon amour, où l’artiste exploite l’ombre des mots « mon amour ». Et chez Christy Puertolas, qui présente des Arbres qui cachent la forêt. Dans un tableau qu’on avait pu voir à la galerie Dock Sud il y a quelque temps, Mister Helic montre des souris d’ordinateur partant à l’assaut de l’Origine du monde. Jouant sur les mots, son paillasson intitulé Cocu prête à sourire.

maxime-lhermet-the-lovers
“VI The Lovers”, par Maxime Lhermet. Plastique brûlé.

Dans un registre plus sombre, évoquant le tarot, Maxime Lhermet présente, sous le titre VI The Lovers, deux squelettes carbonisés enlacés, réalisés en plastique brûlé sur toile, symbolisant l’amour par-delà la mort. La boucle est bouclée…

Virginie MOREAU
vm.culture@gmail.com

19 artistes mobilisés

Les artistes Karine Barrandon, Christine Boileau, Julia Collaro, Anna Kache, Caroline Mathieu Banville, Christy Puertolas, La Pop galerie, Moises Espinosa Urbano, Karl Gietl, Mister Helic, Damien Jouillerot, Maxime Lhermet, Eric Liot, Philippe Loubat, Alexandre Nicolas, Bernard Pras, Jean Racamier, Pierre Tilman et Stefan Vivier participent cette année aux Journées de l’Amour.

 

Une visite guidée de l’exposition aura lieu le dimanche 30 avril à 16h00, pour le finissage.

 

Informations pratiques

Chapelle du Quartier Haut
Rue Borne
34200 Sète.
Tel. : 04 99 02 87 62.

> Exposition visible tous les jours de 11h00 à 18h00.
> Entrée libre.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.