Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SETE - PARTI DE GAUCHE - Un Projet en Commun pour la mer et le littoral

L’inversion de la courbe du réchauffement climatique ne se fera pas sans nous. Les…

L’inversion de la courbe du réchauffement climatique ne se fera pas sans nous. Les citoyens doivent aussi se mêler de ce qui les regarde s’ils veulent une politique éco sociale de la mer et du littoral, des ports et du transport par mer, rivière, canaux et lagunes, de la pêche, de la conchyliculture et du tourisme.

Du 26 juin au 20 août dernier, nous avons participé, avec d’autres citoyens engagés, aux 400 contributions et centaines de commentaires à l’initiative du Projet en Commun, qui sera présenté aux élections régionales de décembre 2015.

Avec ces citoyens et nos partenaires — EEELV, PCF, NGS, Ensemble, PO, CDS, RPS (1) — le Parti de Gauche souhaite co-élaborer un Projet en Commun à même d’apporter de vraies réponses aux urgences sociales, environnementales et démocratiques. Avec eux, nous avons travaillé à des propositions pour la mer, notre littoral et nos lagunes.

La mer et notre littoral méditerranéen sont victimes des actuelles politiques européennes et régionales. Elles font la part belle au libéralisme et au productivisme : réchauffement climatique et montée des eaux, urbanisations irréfléchies du bord de mer, pollutions, menaces sur la conchyliculture, pêche intensive, extraction de minerais, pétrole et gaz off shore en Méditerranée pour le compte d’intérêts privés. Ces politiques peinent à créer les emplois nécessaires qu’une nouvelle économie de la mer peut générer. Elles négligent les approches novatrices : recherches sur les ressources marines pour limiter la casse de l’écosystème et du climat, énergies marines renouvelables, développement du mer routage, valorisation des algues et culture de celles riches en protéines…

Les élections régionales seront l’occasion d’impulser un débat, des élans et des engagements pour une véritable politique alternative et une nouvelle éco économie de la mer et du littoral. Nous devons porter cette alternative à la Région, dans son Parlement de la Mer bientôt installé à Sète, au sein de la Maison de la Mer occupant les prestigieux locaux de l’ancienne chambre de commerce, comme dans d’autres instances.

Depuis le 20 août dernier, les groupes de synthèse ont rassemblé et retenu des axes de travail qui seront mis en débat jusqu’en décembre. Aujourd’hui, cinq textes de consensus ont été rédigés à partir des 400 contributions des membres signataires de notre démarche.

Ces cinq textes contiennent une vingtaine d’axes de travail pour la mer, le littoral et les lagunes (cf. la liste ci-dessous). Désormais en ligne, ils peuvent être consultés sur www.leprojetencommun.net.

Ce Projet en Commun sera présenté simultanément à Toulouse et Montpellier le 7 septembre. A Montpellier, il le sera lors de la Restitution des Echanges et du Travail de Contributions. Cette rencontre se déroulera à 20 h 30 Salle Guillaume de Nogaret, Espace Pitot, boulevard du Pr Louis Vialleton.

Richard Belfer (06 15 97 77 48)

Porte parole du comité du Parti de Gauche de Sète

Le Projet en Commun pour la mer, le littoral, les lagunes

Le premier et le quatrième des cinq synthèses du Programme en Commun contiennent près de vingt contributions pour la mer, le littoral et les lagunes :

• mise en place d’un indicateur régional de progrès humain et écologique

Pêche et conchyliculture

• soutien aux activités de pêche écologiquement responsable, de conchyliculture et de valorisation des algues (notamment des algues riches en protéines).

• développement d’une filière de production de protéines végétales pour la consommation humaine et végétale

Ports, transports, navires, construction navale

• mise en place d’un schéma régional des ports maritimes, favorisant les complémentarités et limitant les rivalités.

• révision du projet d’extension du port de Port La Nouvelle, inadapté à la situation environnementale, sociale, économique et financière ; à partir de ses atouts, la règle sera la modularité et la progression par étapes sur des bases écologiques et économiques fiables.

• réorientation de la construction navale et la recherche dans les ports autour du programme et de l’objectif « bateaux du futur » :

• mise en place d’une spécialisation en déconstruction navale

• aménagement des ports en fonction des besoins futur au lieu de creuser les ports pour accueillir des conteneurs plus grands et toxiques

• soutien au report modal mer-canaux-ferroviaire

• déblocage du transport sur le Canal des Deux Mers

• développement des « routes » de la mer en direction de l’Espagne, l’Italie, le Portugal, le Maroc, l’Algérie…

• utilisation optimale des atouts actuels des ports méditerranéens, travail avec les acteurs économiques locaux pour promouvoir l’accroissement du trafic sur des bases écologiques, éthiques et économiques

Ecologie de la mer, du littoral, prévention des risques et recherche

• essor d’une dynamique forte et novatrice pour l’usage de l’hydroélectricité et des énergies marines

• mise en place de programmes préventifs de lutte contre les risques de submersion marine, préférable au financement des programmes d’indemnisation et de réparation à chaque épisode de submersion ;

• soutien d’une recherche développement publique 

• association des universitaires, collectivités locales, associations et citoyens pour la réduction des pollutions de la mer et des fonds marins, de la lagune et des rivières, de l’air et du sol.

• élaboration d’une stratégie de prévention des risques de pollution en mer et sur les côtes

• développement d’expertises de lutte anti pollution en cas d’accident des dizaines de milliers de navires circulant au large des côtes

• soutien à nos chercheurs sur l’utilisation de mer comme source d’eau potable

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.