Sète : retour sur la conférence “Les femmes dans l’histoire de Sète”

“La femme est l’avenir de l’homme”. C’est par ce vers du poète Aragon, et repris dans la chanson du même titre de Jean Ferrat, que s’est ouverte la conférence intitulée “Les femmes dans l’histoire de Sète”, organisée par la Société d’études scientifiques de Sète et sa région, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes célébrée mardi 8 mars 2022.

(Crédit@DC)

François Commeinhes et de Myriam Reynaud, conseillère municipale en charge de la condition féminine, dans leurs discours, ont tenu à rendre hommage aux femmes qui n’ont cessé de façonner l’histoire de Sète depuis sa création. Devant un public venu en nombre, Gustave Brugidou, président de la société d’études historiques, et Michel Ségura sont revenus sur l’histoire de la condition de la femme à travers les âges, en convoquant de grandes figures, d’Olympe de Gouges (à qui l’on doit la Déclaration des droits de la femme), à Simone Veil.

Les Sétoises au cœur des échanges

Si les femmes dans leur globalité étaient au centre de cette conférence, les Sétoises étaient les plus représentées. En effet, femmes de pêcheurs, commerçantes, mères de famille, nombreuses sont les femmes de l’île singulière à avoir marqué leur époque. Une vidéo était également projetée pour mettre à l’honneur le témoignage de Simone Clavier, centenaire sétoise. Une femme affable qui, en un siècle d’existence, a pu vivre l’évolution de la condition féminine. Dans ce message, elle exhorte les femmes “à prendre les commandes du monde et étant fières d’être des femmes.”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.