SETE - Scolaires et représentantes associatives sétoises en visite au Sénat

Scolaires et représentantes associatives sétoises en visite au Sénat La journée du 31 mars…

Scolaires et représentantes associatives sétoises en visite au Sénat

La journée du 31 mars a été l’occasion pour François Commeinhes, sénateur-maire de Sète, de recevoir au Sénat de recevoir divers représentants de sa ville et du département dans le cadre d’événements distincts.

Ainsi, au lendemain de la cérémonie de ravivage la flamme à laquelle le parlementaire a participé sous l’Arc de Triomphe avec 2 classes sétoises des écoles Saint-Jean Saint Vincent et lycée Joliot-Curie, venues à Paris grâce à l’aide de la section André Maginot et son président d’honneur le lieutenant-colonel Jean-Pierre Orsini, il a eu le plaisir de recevoir les mêmes élèves au Sénat. Elèves de CM2 et de terminale ont ainsi pu découvrir la Chambre haute du parlement, son fonctionnement et son organisation et n’ont pas manqué de poser de nombreuses questions aux sénateurs et guide qui les accompagnait.

Le même jour, il avait convié plusieurs Héraultaises au colloque sur l’engagement des femmes dans la vie associative organisé par la délégation aux droits des femmes. Les représentantes d’association comme Via Voltaire Montpellier/Sète, Zonta Club de Béziers ou le Comité Féminin de l’Hérault, qui ont pu intervenir et échanger avec la présidente de la délégation Chantal Jouano ainsi que le président du Sénat Gérard Larcher, qui faisait justement remarquer que tous se trouvaient ce matin-là dans une séance « à la parité inversée ».
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.