Sète, Sérignan, La Grande Motte, Balaruc… ces projets « Tourisme Littoral » soutenus par l'Etat et la Région

Hérault Tribune Pro

En Occitanie, 20 projets touristiques durables et résilients - dont 7 dans l'Hérault - vont bénéficier d'une aide financière de l'Etat et de la Région dans le cadre du premier appel à projets « Tourisme Littoral ». Les lauréats héraultais sont…

Pour cette 1ère session de l’appel à projets « Tourisme Littoral » ce sont 20 projets lauréats qui seront  soutenus sur le littoral d’Occitanie, pour une aide de 2,5 M€. Dotée d’une enveloppe financière de 5 M€ sur 2021-2022, la  première session a été ouverte au printemps 2021, pour laquelle 35 dossiers ont été déposés.

Pourquoi cet appel à projets ? Les espaces naturels maritimes et terrestres, les ports de plaisance, la culture, la gastronomie, les sports nautiques… participent pleinement à l’attractivité et au développement économique de l’Occitanie et de son tourisme. Les 20 lauréats répondent à cette ambition pour un littoral de demain plus durable et résilient porté notamment par le Plan Littoral 21.

LGM Daniel 2
© Daniel Croci

L’attractivité bleue

La façade méditerranéenne offre un horizon pour l’économie bleue : 220 kilomètres de rivages, 1,3 millions d’habitants permanents, 20 stations balnéaires, 35 ports de plaisance, 3 ports de commerce, 5 400 km² d’aires marines protégées dont un parc naturel marin de 4 000 km². Le tourisme littoral représente 72% du total de l’économie bleue régionale.

Les lauréats héraultais sont…

Les candidats concouraient dans plusieurs catégories de projets.

1 / Dans le cadre de la stratégie de développement des ports de plaisance du Plan Littoral 21 :

  • Commune de Balaruc-les-Bains : 2 projets de requalification du ponton du poste de secours et d’ouvrages d’arts maritimes du « Port Centre ». L’étude et les travaux de réhabilitation des différents pontons, avec platelage bois, donnant sur la lagune de Thau, vont permettre de développer l’accès à Balaruc-les-Bains via l’étang en servant de zones de débarquement pour les plaisanciers mais également pour les navettes maritimes et bateaux de promenades qui permettent de se déplacer en laissant la voiture sur les autres rives de l’étang (Mèze, Sète…). Ces pontons serviront également de balades avec des points de vue sur la lagune.
  • Aide au Pôle Nautique du port de Sète- EPR Port Sud de France. Le Port de Sète Sud de France souhaite réaménager les installations de la pointe du Mole Saint-Louis, et en particulier l’espace de la Base Eric Tabarly pour y construire un pôle Nautique au Port de Plaisance. Les objectifs de celui-ci sont de renforcer les capacités d’accueil de nouveaux usagers du ports (escales de la grande plaisance, jeunes…) et l’animation de la place portuaire grâce notamment à la création de nouveaux services liés aux loisirs nautiques (canoës, voile, paddle…) et au travers d’évènements nautiques (régates…).

2 / Dans le cadre des stations du littoral et leur capacité à proposer des offres touristiques permettant une adaptation au réchauffement climatique mais aussi une sortie du « tout plage » pour tendre vers une approche 4 saisons.

Pour la valorisation du patrimoine culturel, naturel, artistique et gastronomique, ces offres répondent aux attentes de la clientèle en matière d’authenticité, de découverte de circuit via les mobilités douces (boucle pédestre, circuit vélo), de valorisation du paysage, du patrimoine, de l’art et de la gastronomie. 

  • Office de Tourisme de La Grande-Motte : création d’une boucle pédestre « Art et biodiversité du Ponant ». Le sentier Art & Biodiversité du Ponant est une boucle pédestre de découverte environnementale et artistique sur la partie sud de la presqu’ile du Ponant, en milieu lagunaire, caractéristique du littoral d’Occitanie. Ce sentier est complémentaire des démarches scientifiques et pédagogiques existantes en lien avec les tortues marines et se donne pour ambition d’être un laboratoire de l’offre touristique durable de demain par des aménagements adaptés, engagés et originaux. C’est sur la base d’un inventaire de la faune et de la flore et en suivant des préconisations d’experts, que les artistes sélectionnés pour leurs approches respectueuses des milieux, pourront créer et installer des œuvres d’art intégrant les besoins des espèces identifiées. 
  • Office de tourisme communautaire Béziers Méditerranée : création d’une épicerie « Le coin gourmand » à la maison de site des Orpellières. A l’été 2021, l’Agglomération de Béziers Méditerranée ouvrira une maison de site sur la zone Natura 2000 des Orpellières, véritable atout touristique pour le territoire. L’objectif est d’y adosser une épicerie fine où le client se sert seul de produits locaux, écoresponsables et issus de circuits courts. Les touristes pourraient ainsi déjeuner sur place ou emporter les produits.
LGM Daniel 3 1
© Daniel Croci

3 / Pour le volet gestion de la sur-fréquentation estivale, création d’équipements publics et nouvelles itinérances cyclables afin de limiter l’utilisation de la voiture :

  • Commune de Sérignan : équipements publics pour encourager les modes de déplacement doux. La commune a engagé une réflexion globale sur sa gestion des déplacements doux en zone urbaine et littorale (accès aux plages, au site naturel des Orpellières…). Afin de compléter l’offre d’infrastructures cyclables existantes pour les locaux et les touristes, la commune développe l’ensemble des services associés : installation de bornes de recharge pour vélos électriques, mise en place de nombreux racks et d’abris à vélo dans les lieux touristiques, création de parkings deux roues, stations de gonflages, station de réparation, signalétique efficace en lien avec les sites touristiques… Le volet Îlots de fraicheurs et lutte contre le réchauffement climatique montre que la végétalisation des stations et l’adaptation des commerces à la lutte contre les températures excessives est un enjeu majeur pour les années à venir.
  • Commune de La Grande-Motte : achat de quinze pergolas bioclimatiques pour le front de mer. Les températures élevées dissuadent de plus en plus les touristiques d’aller manger en terrasses le midi. Afin de remédier à cela et créer tout au long du nouveau front de mer un « îlot de fraicheur » au droit de chaque établissement, la commune de La Grande-Motte souhaite se doter de quinze pergolas bioclimatiques.
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.