Sète : signature du Pacte de Croissance Bleue au théâtre Molière

Hérault Tribune Pro Reportage

Cette charte territoriale d'engagement des acteurs de l'économie bleue a été signée le 18 octobre dernier au théâtre Molière de Sète durant le salon du littoral qui avait lieu au Cap d'Agde.

C’est un projet de développement économique de territoire qui va bien au delà d’une seule collectivité. L’objectif est de structurer localement une approche transversale pour réunir l’ensemble des acteurs en lien avec la croissance bleue. Ce « Pacte de Croissance bleue » est un cadre d’action, sans engagement juridique, dans lequel les acteurs se reconnaissent comme partenaires et s’engagent à interagir en faveur de la filière.

PacteBleu06

Prises de parole des partenaires signataires

François Commeinhes, maire de Sète et président de Sète Agglopole Méditerranée, a souhaité la bienvenue à l’ensemble des partenaires : « ce lieu (le théâtre Molière) est un peu le précurseur de ce qu’est l’économie bleue car il a été financé et inauguré en 1904 par des mécènes portuaires. Nous avons une partie importante de notre économie tournée vers le portuaire et le littoral : commerce, passagers, pêche, plaisance et tourisme, toutes ces activités peuvent vivre de façon cohérente avec nos activités traditionnelles« .

Gilles d’Ettore, maire d’Agde et président d’Hérault Méditerranée, précise l’amitié entre les territoires : « c’est une vieille histoire d’amour que nous partageons avec François Commeinhes, mon ami, depuis 22 ans, un destin commun : celui de faire de nos 30 km de littoral une force. Nous devons le protéger, mais en même temps nous avons, et la population aussi, un optimisme et un enthousiasme à faire de ces contraintes une force : essayer ensemble de trouver une solution, avec l’Etat, pour que ce littoral représente une vitrine pour toute la méditerranée« .

Pascal Pintre, directeur de l’agence d’attractivité Invest In Blue, explique après cette première année d’activité pour l’agence que « la destination Sète capitale de Méditerranée s’installe progressivement auprès des partenaires institutionnels, des entreprises, j’en veux pour preuve les plus de 200 porteurs de projets qui ont été qualifiés sur le territoire cette année, pour un potentiel de 1 700 emplois dans l’économie productive« .

PacteBleu03

Alex Larue, président de l’agence de Transition de Montpellier Méditerranée Métropole, marque de futures collaborations inter-territoires:  » dans la lignée de la campagne de Montpellier, Capitale de la Culture 2028, l’économie est la suite logique de nos coopérations, avec également l’agence Ad’Occ. Avec ce territoire d’innovation qu’est celui de Sète et Agde, nous allons conjuguer nos efforts autour de l’économie bleue, mais pas seulement, pour arrêter les concurrences territoriales et travailler en commun afin de faire de ce bassin de vie un territoire qui réussit« .

Jean-Guy Majourel, 1er vice-président de Sète Agglopole Méditerranée, se félicite de cet « aboutissement de deux ans de travail avec 18 partenaires. Notre territoire est à la fois très attractif et à taille humaine. Nous avons la chance de travailler avec nos amis d’Hérault Méditerranée. Nous avons 4 priorités : les activités halieutiques, l’activité du port, le tourisme et l’innovation. Notre objectif est de créer 1 000 emplois à l’horizon 2030 grâce à cette fédération de l’ensemble des parties prenantes« .

PacteBleu04

Maria Ruyssen, directrice Ifremer Sète, explique pourquoi l’Ifremer signe ce pacte : « sur le territoire de Sète et à côté de la station Ifremer est né un bâtiment, le Campus du Littoral et de la Mer, le Celimer, qui est un projet démarré en 2015. Au travers de Celimer, nous sommes en capacité d’accueillir des entreprises privées de tout niveau de développement qui vont travailler avec notre système de recherche afin d’accompagner les activités du littoral pour s’implanter sur le territoire ou de se développer vers une recherche appliquée aux problèmes de la société civile avec une capacité d’innovation de haut niveau. Les 3 premières entreprises vont s’installer d’ici la fin de l’année« .

Sébastien Denaja, conseiller régional, explique pourquoi la Région signe ce Pacte: « c’est une évidence. Nous sommes dans la capitale maritime de l’Occitanie. Nous devons faire prendre conscience aux 6 millions d’habitants de la Région, qu’ils sont dans la 1re région méditerranéenne française. Sur notre littoral, nous avons à prendre plaisir à étaler sa serviette, mais nous avons aussi à y développer de l’emploi, de l’économie, à avoir une dynamique porteuse pour l’avenir.« 

Emmanuelle Darmon, sous-préfète de l’Hérault, conclut : « l’Etat s’engage à vos côtés car tous vos objectifs et actions entrent pleinement dans le cadre du Plan Littoral, dont plus de 70M€ sont financés par l’Etat jusqu’en 2027 l’ensemble des projets. L’Etat a à cœur de faire de l’Occitanie un territoire démonstrateur pour les objectifs nombreux pour les défis du 21e siècle« .

PacteBleu05

Créer et développer la filière

Deux leviers transversaux ont été identifiés : le développement du numérique et la mer en s’appuyant sur l’écosystème montpelliérain notamment, et la transition écologique en promouvant la lagune de Thau, le territoire de l’agglomération et son espace maritime comme territoire d’expérimentation de projets visant à protéger la Méditerranée et les milieux lagunaires et à garantir la résilience des socio-écosystèmes associés.

Les objectifs à 2025 sont les suivants : constituer, animer un écosystème Economie bleue et le promouvoir ; créer les conditions pour innover et expérimenter sur le territoire ; développer l’emploi et les compétences sur le territoire.

Pour atteindre ces objectifs, 4 domaines d’actions stratégiques ont été définis:

  • Projets opérationnels en lien avec le Port Sud de France, infrastructures et transport maritime;
  • Projets en lien avec les activités et productions halieutiques du territoire;
  • Projets en lien avec les activités de tourisme et aménagement du littoral;
  • Nautisme & Plaisance.
PacteBleu01SAM
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.