L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

SETE - Une navette autonome à l’essai

À l’invitation de la Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau, CarPostal propose aux habitants de Sète de tester la SmartShuttle entre le 4 et le 15 septembre sur la Promenade du Lido. Au départ de la Place Thérond, elle assurera la liaison jusqu’au parking du Dôme, du lundi au vendredi de 11h00 à 18h00. Elle […]

À l’invitation de la Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau, CarPostal propose aux habitants de Sète de tester la SmartShuttle entre le 4 et le 15 septembre sur la Promenade du Lido. Au départ de la Place Thérond, elle assurera la liaison jusqu’au parking du Dôme, du lundi au vendredi de 11h00 à 18h00. Elle sera ensuite exposée le samedi 16 septembre lors de la journée de l’éco-mobilité organisée à Balaruc-les-Bains.

Vous avez dit « autonome » ?

Les navettes autonomes « SmartShuttle » sont des véhicules de transport collectif 100 % électrique et automatisé. Sans conducteur, ces navettes intelligentes et innovantes peuvent transporter jusqu’à 11 personnes et rouler jusqu’à 20 km/h lors du test. Les navettes « SmartShuttle », produites par la société française NAVYA, font appel à des technologies de pointe, développées pour lier sécurité, confort et performance.

CarPostal, pionnier de la mobilité autonome sur voie publique

CarPostal a été la première entreprise de transport au monde à exploiter des bus automatisés pour le transport de voyageurs sur voie publique en plein cœur de ville. Depuis le 23 juin 2016, deux navettes assurent la desserte des voyageurs dans le centre de Sion (Canton du Valais en Suisse). Jusqu’à présent, elles ont transporté plus de 23 000 personnes. La technologie est développée en permanence grâce aux expériences recueillies à Sion, en partenariat avec le constructeur de ces véhicules intelligents, la société NAVYA basée en France à Villeurbanne.

Afin de promouvoir cette nouvelle technologie, les navettes sont utilisées sur diverses manifestations organisées en Europe : CeBit d’Hanovre en mars 2017, salon EVER à Monaco en avril 2017, …

La navette autonome : quels usages ?

Le monde du XXIème siècle se caractérise par une croissance permanente du besoin de mobilité. Les transports publics (métro, tramway, bus…) répondent et assurent la majorité des besoins urbains. En revanche, la problématique du « dernier kilomètre » persiste et il doit souvent être effectué à pied…ce qui n’est pas optimal en cas de météo difficile, de port de bagages, ou pour des publics physiquement fragilisés. Dans un pays où 32 % de la population aura 60 ans ou plus en 2050, une solution doit être trouvée pour répondre à ce besoin et assurer la continuité de la chaîne de mobilité. La navette autonome pourra y répondre.

Quelles sécurités ?

Pendant le test, un accompagnateur est toujours présent à bord. Il peut arrêter le véhicule à tout moment. Le véhicule dispose de deux boutons d’arrêt d’urgence et d’une caméra.

La navette est équipée de 2 caméras stéréovision – qui assurent la surveillance de la voie et l’identification des feux et des panneaux routiers – et de 6 capteurs LIDAR – qui scannent l’environnement du véhicule dans un rayon de 360 ° (2 capteurs) et de 180 ° (4 capteurs) dans un périmètre de 50 à 100 mètres.

Tous les itinéraires prévus sont saisis au préalable. Une personne dirige le véhicule manuellement à l’aide d’une console. Le véhicule se déplace comme sur des rails virtuels. Si la navette doit dévier du trajet programmé, par exemple, en raison de voitures mal stationnées, l’accompagnateur s’en charge manuellement à l’aide de la console.

La navette autonome en quelques chiffres

Elle est longue de 4,75 m, large de 2,05 m et haute de 2,55 m. Son poids à vide est de 2 400 kg. Elle peut accueillir jusqu’à 11 personnes assises et 4 debout. Son autonomie est comprise entre 8 et 10 heures.


Retrouvez les photos de l'évènement sur notre page facebook !


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.