L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

Sète, une ville où chacun doit se sentir bien par Francois COMMEINHES

Sète, une ville où chacun doit se sentir bien En 2001, Sète perdait des habitants et n’était plus attractive. Cette tendance a été inversée. Grâce à une politique du logement ambitieuse et solidaire, la ville a été redessinée, 7000 logements ont été construits ou rénovés. 20% de logements sociaux dans toutes les nouvelles constructions. Sète, […]

Sète, une ville où chacun doit se sentir bien

En 2001, Sète perdait des habitants et n’était plus attractive. Cette tendance a été inversée. Grâce à une politique du logement ambitieuse et solidaire, la ville a été redessinée, 7000 logements ont été construits ou rénovés. 20% de logements sociaux dans toutes les nouvelles constructions.

Sète, une ville active

4000 personnes sont revenues y habiter. Il faut continuer dans cette direction. Avec les futurs quartiers autour de la gare et à l’entrée est de la ville, nous apporterons de nouvelles réponses.

L’offre de logements est le 1er levier de la vitalité mais il ne suffit pas.

Une ville plus accueillante

C’est d’abord une ville propre. La collecte et le traitement de nos déchets relèvent de l’agglo. Mais cela ne nous a pas empêchés de mettre l’accent sur la sensibilisation et de créer un service d’intervention rapide. Objectif : réduire les désagréments du quotidien. Tout n’est pas parfait et les sétois sont en droit d’attendre des améliorations. Mais ce combat permanent sera notre priorité pour le prochain mandat.

Une ville plus agréable

Avec le programme de rénovation des quartiers dégradés, de l’éclairage public, la sécurisation des rues, la ville s’est embellie. Cela va se poursuivre. Le but : que le piéton puisse s’y promener tranquillement, en toute sécurité.

Une ville fluide

Pour y contribuer, nous allons développer les parkings d’entrée de ville et les modes de transports doux. Nous avons une formidable richesse, nos canaux « nos poumons bleus ». Devant l’immense succès des navettes maritimes, ce transport sera élargi en ville et sur le bassin.

Sur tous les fronts pour améliorer la qualité de vie des sétois, c’est une vision de la ville et des actes que François Commeinhes propose.

Place aux piétons

La circulation piétonne en cœur de ville sera facilitée. Des voies très passantes en cœur de ville seront ainsi sécurisées en devenant piétonnes ou zones 30 (priorité absolue aux piétons), ce qui sera soumis à un arbitrage de la population. Des bancs supplémentaires seront installés sur les places, quais et lieux de promenade fréquentés.

Priorité au centre-ville

Une ville qui vit est une ville accessible. Pour dynamiser le cœur de ville, le stationnement des habitants sera facilité avec la création de parkings de quartier : en silo au gymnase Nakache, souterrain sous la place Stalingrad et d’autres plus petits disséminés dans la ville. Une carte résidant permettra aux sétois de profiter de tarifs préférentiels. Les visiteurs seront orientés sur les parkings relais positionnés aux entrées de ville. Des véhicules électriques seront mis en place pour les livraisons et de nouvelles pistes cyclables seront créées.

Un nouveau souffle pour Victor-Hugo

Le théâtre est déjà rénové. La gare va devenir un pôle d’échanges vers lequel vont converger les transports en commun. Le projet de multiplexe est tout proche. L’avenue elle-même sera dynamisée par l’installation de formations universitaires ou post-bac dans les locaux de l’ancien collège et la création d’un nouvel hôtel. La place Stalingrad, dégagée des voitures par la création d’un parking enterré, va retrouver son visage initial d’espace public. Tout est maintenant réuni pour faire de Victor Hugo une artère vivante contribuant au rayonnement de Sète.

Un Contrat Propreté

Les sétois attendent plus de la propreté. La ville y consacre des moyens importants mais la coordination des services ville (nettoiement) et agglo (ordures ménagères) n’est pas toujours efficace. Un « Contrat Propreté » sera mis en place comprenant 4 axes : 1/sensibilisation des habitants et tolérance 0 pour les déjections canines 2/plus de réactivité et de fréquence dans les patrouilles 3/ Meilleur coordination des intervenants 4/Instauration d’une culture du résultat et maîtrise des coûts.

Des bateaux-navettes sur les canaux

En 2013, ils ont transporté 21000 personnes, réduisant d’autant le nombre de voitures en ville. Ils seront développés dans d’autres secteurs de la ville avec des fréquences et des arrêts plus nombreux, ainsi qu’à l’échelle intercommunale.

Plus de transports en commun

Des transports publics plus performants (voies réservées aux bus sur les grandes artères, bus plus petits et plus fréquents permettant le transport à la demande, navettes fluviales, une gare véritable pôle d’échange) permettront aux sétois de vivre leur ville de façon plus agréable

D’autres aménagements seront poursuivis comme la rénovation du centre ancien, la multiplication des containers enterrés…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.