SITE NATURA 2000 « POSIDONIES DU CAP D’AGDE » DE L’ACTION EN MER !

 C’est au Centre Nautique du Cap d’Agde que s’est tenue récemment la réunion annuelle…

 C’est au Centre Nautique du Cap d’Agde que s’est tenue récemment la réunion annuelle du comité de pilotage du site Natura 2000 des Posidonies du Cap d’Agde, aire marine protégée.
Sous la présidence de la préfecture maritime de Méditerranée, l’animateur officiel du site depuis 2010, l’association ADENA, a présenté le bilan des activités menées en 2010 et les actions prévues pour 2011.
Près d’une quarantaine de personnes représentant la plupart des acteurs locaux et départementaux concernés par cette aire marine protégée de plus de 6000 hectares ont assisté à cette réunion.

Le bilan d’activités 2010 était consistant et portait sur des actions entreprises au titre de Natura 2000 et d’autres programmes tels que les nouveaux récifs artificiels agathois immergés fin 2009 ou le projet méditerranéen Medpan Nord porté avec le WWF et 4 pays méditerranéens ciblé sur des suivis scientifiques, la gestion durable de la pêche professionnelle et de loisir et celle du tourisme.
Dans le cadre du plan de gestion global adopté en 2009 par tous les partenaires visant 6 objectifs et 77 actions sur 6 ans, l’ADENA a travaillé en 2010 sur les 6 objectifs avec 7 actions concrètes et une animation globale du site qui permet de « faire vivre » le site. Animation qui consiste notamment à développer les relations entre les acteurs, à conseiller les collectivités locales et les usagers dans le domaine de Natura 2000, à développer la Charte Natura 2000 au niveau local, à assurer une « veille » générale du site et enfin à inscrire le site dans d’autres projets. Ainsi sur ce point nous avons intégré dès le départ le projet Odyssea porté conjointement par la Ville d’Agde, la Sodéal, la Cahm et l’Office de Tourisme.

L’année 2010 a été marquée par le Grand Prix Natura 2000 national qui a été remis au site par le Ministère de l’Ecologie dans la catégorie « Information, sensibilisation et communication des usagers », notamment pour la mise en place de la 1ère Charte Natura 2000 de France. C’est d’ailleurs le site marin qui ait été primé. L’ADENA a rappelé que ce prix devait être partagé avec tous les signataires de la Charte qui ont joué le jeu , 70 à ce jour.

Question communication et sensibilisation c’est vrai que les actions sont nombreuses et le site N2000 des Posidonies du Cap d’Agde était présent dans tous les évènementiels marins, notamment la Journée mondiale des Océans ou le Salon Nautique d’Automne du Cap d’Agde.

Un nouveau dépliant sur les posidonies et un panneau sur le site ont été édités ainsi qu’un Guide en 3D du site de plongée des Tables dont une version virtuelle a été testée.
Les suivis scientifiques et techniques sont l’une des forces du site marin car comprendre et analyser permet de mieux gérer, protéger ou valoriser. Ainsi le suivi de la qualité de l’eau se poursuit en lien avec la directive cadre sur l’eau, des capteurs sous-marins analysant température et luminosité ont été installés sur 3 sites, le coralligène – milieu naturel très important en Méditerranée – a été étudié sur le roc de Brescou, une cartographie du même roc a été réalisée au sonar latéral et permet de définir ses contours, les récifs artificiels sont suivis depuis leur immersion en 2009 et donnent de bons résultats sur les modules les plus complexes.

D’autres actions sont mises en œuvre en lien étroit avec les usagers et acteurs locaux ; c’est le cas de la pêche professionnelle aux petits métiers qui permet de mieux comprendre ce facteur pêche pour le métier et pour le compartiment poissons (suivi également en plongée) ; les pêcheurs agathois et le prud’homme major qui ont joué le jeu ont d’ailleurs été remerciés pour leur efficace contribution.
Côté mouillages écologiques, Agde est n’est pas en reste ; il a été rappelé que deux sites sont déjà équipés, le sentier sous-marin et les Tables. Là, une étude précise a permis de démontrer un développement de 35 % en 5 ans des gorgones blanches qui ne subissent plus les ancrages directs ! mais le projet phare sera celui des 30 mouillages autour de l’île de Brescou pour la plaisance et la plongée, le premier travail de repérage de 2010 sera suivi d’un vrai projet en 2011, sans doute avec Odyssea et la mise en place de Contrats Natura 2000 avec le ministère de l’écologie, le tout en concertation étroite avec les usagers et avec maitrise d’ouvrage Ville d’Agde. Ce serait ainsi le plus grand site pour ce type d’équipement écologique dans notre région !

Enfin en 2010 nous avons encore innové avec l’organisation au Cap d’Agde d’une session de formation à la lutte contre les pollutions marines (plan Polmar) avec le Cedre, de renommée mondiale. Ainsi des agents de la ville, de la Sodéal , la police municipale et de l’administration de la mer ont abordé les moyens de répondre à un cas de pollution marine sur le site.
En 2011 l’activité du site sera également soutenue ! en complément de l’activité régulière d’animation du site, six grands types d’actions sont prévues :

Action 1 : assurer un nouveau suivi des herbiers de posidonies : régulièrement nous devons revenir sur les herbiers agathois pour connaître leur évolution ; en 2011 nous mettrons en place la technique complémentaire télémétrique pour affiner les données, en cohérence avec les autres sites à posidonies de notre région.
Action 2 : là aussi jouer la carte de la technologie avec une cartographie acoustique des bioconcrétions de coralligène de Brescou, ce sera d’ailleurs un test pour d’autres sites
Action 3 :
mieux connaître les activités de pêche loisirs (ou récréative) du site sous les aspects effort de pêche (qu’est ce qui est pêché, combien et comment) et socio économique, cela avec le soutien des associations de pêcheurs plaisanciers qui ont accepté de contribuer
Action 4 : poursuivre l’étude écologique des substrats dit meubles (sable, vases, coquillier, …), sources d’une vie intense, en comparant avec la précédente campagne
Action 5 :
engager l’action innovante d’expérimentation de pêche à la nasse sur les sites à coralligène agathois ; en collaboration étroite avec la prud’homie, le comité local et le comité régional des pêches nous allons tester certains types de nasses avec un pêcheur agathois ; l’action qui prend en compte l’achat du matériel et rétribue le pêcheur est financée par Natura 2000 et le conseil général.
Action 6 : monter et mettre en œuvre le projet d’installation des mouillages écologiques autour de Brescou en concertation avec la Ville d’Agde (maitre d’ouvrage) et les acteurs concernés. Autant d’actions évaluées à environ 350 000 € financées par la Dreal, la Ville, la Région, le Département et l’Europe qui ont toutes été validées à l’unanimité du comité de pilotage. Autant d’actions qui seront coordonnées par l’équipe mer de l’Adena de 3 personnes permanentes et trois stagiaires en master universitaire, avec d’autres partenaires scientifiques et techniques.
Les études d’incidence qui pourront concerner certains projets dans les sites Natura 2000 marins ont été présentées par la préfecture maritime ; l’Adena, animatrice du site, sera là pour aider techniquement les porteurs de projets.

Enfin, a été également acceptée l’opportunité de proposer à la Convention de Barcelone d’inscrire éventuellement le site Natura 2000 marin des Posidonies du Cap d’Agde comme Aire Spécialement Protégée d’Importance Méditerranéenne (ASPIM), label de reconnaissance internationale de la gestion menée sur une aire marine protégée.


Tous les documents relatifs à ce site – rapport d’activités 2010, projets 2011,
diaporama – sont disponibles par courriel auprès de l’Adena – adena.bagnas@free.fr – et bientôt sur les sites Internet de l’Adena, de la Dreal, de la Premar, du Forum des AMP et de MedPan.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.