Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

Socialistes d'Agde : Silence ! On ferme !

C’est ici le 18 °numéro de la version des Capotins.. Apparue en 1973 avec l’édition papier du journal Hérault-Tribune, cette rubrique « Capotins » de « brèves » de la vie locale fait partie du paysage de ce site. Toutes les informations sont ici sujettes aux réserves d’usage en matière d’humeur et de rumeur et […]

C’est ici le 18 °numéro de la version des Capotins.. Apparue en 1973 avec l’édition
papier du journal Hérault-Tribune, cette rubrique « Capotins » de « brèves » de la vie locale fait partie du paysage de ce site.
Toutes
les informations sont ici sujettes aux réserves d’usage en matière
d’humeur et de rumeur et il est expressément convenu que l’humour y
trouve avant tout sa source.
Le conditionnel est donc la régle
préalable à l’interprétation de cette lecture dont les propos seront
modifiés sur simple demande des interressés.

En fin de rubrique, vous trouverez les liens vers les précédents “Capotins “

———————

Socialistes d’Agde : Silence ! On ferme !

Il y a encore quelques années, Le Parti Socialiste ” petite entreprise artisanale de l’Hérault ” était plutôt prospère, jusqu’à ce qu’elle choisisse de délocaliser sa direction à Montpellier .

Le drame des  délocalisations, préluda à bien des misères en cette terre agathoise. .
 
Cette modeste entreprise de plus de 200 adhérents, permettait même en son temps, à ses dirigeants de prospérer socialement et politiquement.
 
L’ancien gérant des lieux ayant, avant l’heure,  entamé une semi-retraite en partageant son temps entre Paris, Pékin et Agde a finalement, semble t’il, abandonné définitivement les clés de la boutique à un quarteron de généraux plus vénéneux qu’éfficients.

Après moi le déluge, pensait-il sans doute pour avoir désigné parmi ses successeurs des caricatures du petit chien que l’on trouvait jadis sur les plages arrières des 404 remuant la tête de haut en bas comme pour applaudir à la conduite du nouveau Maitre de Montpellier.

La seule activité pérenne de cette maison de section fût semble t’il de gérer les fractures internes qui la font ressembler a un hopital de bras cassés !
Un suivi clientèle désastreux, un plan marketing inexistant, une gestion opaque en limite des règles du jeu ont été les critiques nombreuses affichées par les différentes tendances qui s’y sont affrontés à l’occasion des récentes motions.

En cette période de crise, c’est bien connu, ce sont  les  entreprises les plus essoufflées qui sont atteintes les premières : Chute des clients solvables, baisse des aides par manque de résultats, conduisent à la fermeture d’une agence locale, trop chère à entretenir et dont  l’apéritif semblait être le premier dossier que l’on s’empressait d’ouvrir pour toute proposition aux agathois !
Même la fête de la rose, ( programmée le même jour que l’ouverture de la chasse ) prenait déjà du plomb dans l’aile et voyait ses participants diminuer comme peau de chagrin au fil des ans.

Cette petite entreprise « franchisée », ou plutôt  « Frèchisée » par Montpellier, 
est dans la contrainte de fermer sa succursale de la rue du mont Saint Loup.

La sinistrose guette un quartier dont les mardis étaient encore animés par quelques camarades  éreintants les absents et tapant avec plus de facilité sur les sujets qu’ils connaissaient :  Leurs amis, plutôt que de s’atteler à une tâche d’opposants dont il n’ont jamais eu le courage de s’acquitter.

Cette entreprise c’est la section locale du parti socialiste qui va fermer boutique en ces lieux, fin janvier.

Parce qu’il est légitime que cette moitié de la population soit fièrement représentée, souhaitons en cette période de vœux, qu’un ” repreneur ” puisse s’y intéresser et faire refleurir la ” Rose ” dans l’intérêt bien pensé de la Ville d’Agde.

———————

Retrouvez les précédents Capotins en cliquant sur le lien çi dessous

CAPOTINS


Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.