L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

SOCIETE - Le port du burkini divise dans les espaces aquatiques publics

Les femmes de confession musulmane ont elles le droit de porter le burkini dans les piscines et parcs aquatiques publics ? Une question qui divise les gestionnaires des espaces aquatiques publics Dans la somme, le port du burkini était interdit jusqu'en août 2016 où deux clientes s’étaient vues refuser l’accès en burkini à ce centre aquatique pour des […]

Les femmes de confession musulmane ont elles le droit de porter le burkini dans les piscines et parcs aquatiques publics ?

Une question qui divise les gestionnaires des espaces aquatiques publics

Dans la somme, le port du burkini était interdit jusqu'en août 2016 où deux clientes s’étaient vues refuser l’accès en burkini à ce centre aquatique pour des raisons d’hygiène. Estimant avoir été victime de « discrimination fondée sur la religion », l’une d’elles a saisi le Défenseur des droits, qui lui a donné raison.

Suite à la demande du Défenseur des droits pour mettre fin à une « discrimination », il était donc décidé de modifier le règlement intérieur afin de permettre aux femmes de fréquenter l’aquaclub avec ces tenues de bain islamiques couvrant les cheveux et le corps.

Une modification qui a provoqué un tollé

Il est interdit de se baigner habillée pour des raisons d’hygiène mais il serait permis de le faire pour des raisons religieuses ! Sommes-nous naïfs à ce point ? Faisons primer le bon sens et respecter – sans équivoque – la laïcité, l’égalité et toutes nos lois Républicaines” a réagi sur Twitter Xavier Bertrand.

La conseillère régionale Rassemblement national, Patricia Chagnon, a elle lancé une pétition pour que le syndicat mixte « revienne sur sa position ».

Je ne pensais pas qu’avec notre décision, on allait s’exposer à de pareilles réactions. Je suis encore naïf… », a regretté M. Hausselier, le président du syndicat mixte gestionnaire de l'espace aquatique.

Une autorisation finalement annulée

La décision a finalement été annulée 15 jours plus tard par les membres du bureau du Syndicat mixte: « Lorsque nous avons voté pour modifier le règlement, nous pensions agir sous la contrainte du Défenseur des Droits. Après une lecture plus approfondie, nous nous rendons compte que ce n’est pas le règlement qui est contesté mais son manque de précision et sa mauvaise explication aux plaignantes. Elles pensaient qu’elles allaient pouvoir avoir accès à l’équipement en s’y rendant. Le règlement n’est pas assez clair, mais nous avons tout à fait le droit de mettre des règles sanitaires interdisant les shorts et vêtement longs. C’est une incompréhension qui nous a amenés à prendre cette délibération autorisant le burkini à l’Aquaclub. Cette délibération n’était pas encore signée, ni transmise au contrôle de légalité, mon conseil m’a donc autorisé à l’annuler. »

Début mars, une polémique du même style avait contraint Decathlon à renoncer à la commercialisation en France d’un hijab de sport.

Le burkini n’est pas sur la liste des maillots autorisés à l'archipel,la cité de l'eau

Coté héraultais, le règlement de “l'archipel, la cité de l'eau” établissement communautaire basé à Agde, est très clair.

Seules les tenues suivantes sont autorisées :

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.