Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

Sommes nous tous complices de racisme ordinaire ? ACTE 2

L'inscription à la haine raciale ” Arabes à Mort “ que j'avais ici dénoncée a disparu en un temps record. Si l'on considère que les courriers adressés le 9 décembre ne sont arrivés que le 12 décembre aux divers destinataires, il n'aura fallu qu'un peu plus de 24 heures pour qu'une réaction voit le jour […]

L'inscription à la haine raciale ” Arabes à Mort “ que j'avais ici dénoncée a disparu en un temps record. Si l'on considère que les courriers adressés le 9 décembre ne sont arrivés que le 12 décembre aux divers destinataires, il n'aura fallu qu'un peu plus de 24 heures pour qu'une réaction voit le jour ?
Voir l'article et les lettres adressées: https://www.herault-tribune.com/articles/751/herault-mediterrannee-sommes-nous-tous-complices-de-racisme-ordinaire/
C'est la démonstration par l'exemple, qu'une fois informés , comme ils devraient l'être au quotidien par les élus locaux responsables, les services de l'état sont d'une efficacité irréprochable.

Qui devons-nous remercier pour tant de célérité?
Sans doute avant tout les médias, Radio Monte-Carlo, France Inter et France Bleu Hérault qui ont enquêté immédiatement sur cette affaire interrogeant les politiques concernés …Du moins ceux qu'ils ont réussi à joindre.
Cette aide médiatique a sans doute réussi à faire prendre conscience et a mis en exergue,un peu comme une piqûre de rappel, que les politiques se doivent d'être au quotidien des élus de terrain et de proximité susceptibles d'êtres interpellés par leurs administrés.

L'inscription a été effacée dans l'urgence, il est toutefois regrettable que la même mesure de propreté n'ait pas été prise pour une seconde inscription située sur le même pont et qui, on l'imagine, répondait à la première.

Sans vouloir faire d'amalgame sur le degré d'atteinte a autrui que peut représenter l'une ou l'autre des deux inscriptions, envoyer un service de nettoiement pour n'effacer que l'une d'entre elles, ne fait pas montre d'une grande psychologie sur l'engrenage que peut engendrer le maintien de l'inscription ” Nique les fachos ” sur la pile opposée du même pont.
Voir les photos: https://www.herault-tribune.com/?p=p17&Re_Id=78

Pour en finir avec ce type d'inscription et pour éviter qu'elles se reproduisent sans doute aurait-il fallut effacer la seconde en même temps que la première.

Allez, encore un petit effort et ce pont redeviendra ce qu'il n'aurait jamais dû cesser d' être: une passerelle qui relie la terre …et les hommes..

Didier DENESTEBE – Conseiller Municipal de la Ville d'Agde

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.