SPIP : 100 recrutements supplémentaires en 2017

Vendredi 22 juillet 2016, le garde des Sceaux, ministre de la Justice, a reçu…

Vendredi 22 juillet 2016, le garde des Sceaux, ministre de la Justice, a reçu les représentants de l’intersyndicale des personnels des SPIP (Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation, regroupant la CGT, le Snepap-FSU et la CFDT interco Justice) ainsi que l’Ufap-Unsa Justice. Cette rencontre est le résultat d’une série de réunions qui ont abouti à un accord prenant la forme d’un relevé de conclusions. Ce document a mis fin au conflit social qui existait depuis plusieurs semaines.

 

Selon le ministère, la filière insertion et probation a déjà fait l’objet d’efforts avec une hausse de 104 % du budget entre 2014 et 2017 et 1 000 recrutements jusqu’à aujourd’hui. Il s’agissait donc de reconnaître la spécificité de celle-ci et son rôle déterminant dans la prévention de la récidive ainsi que dans la mise en oeuvre de nombreuses politiques publiques.

Dans cet objectif, le relevé de conclusions confirme la suppression du principe de pré-affectation de stagiaires en lieu et place de titulaires afin de maintenir une formation intégrale des personnels. Il pose également le principe d’une réforme statutaire ambitieuse impliquant notamment un passage en catégorie A et d’importantes revalorisations en adéquation avec les missions accomplies et les responsabilités assumées. Il acte aussi une revalorisation indemnitaire comprise entre 40 et 70 % des primes appelées IFO et IFPIP.

L’accord prévoit également la résolution à brève échéance des problèmes du système de retraite du personnel ayant intégré la filière en cours de carrière. Enfin, il indique que 100 recrutements supplémentaires seront effectués en 2017, portant à 1 100 les recrutements réalisés depuis trois ans.

 

(Source : ministère de la Justice)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.