Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

THEZAN-LES-BEZIERS - Jacques Weber, Cie Rasposo - Festival Les Nuits - Domaine de Ravanès

Conjuguer cirque avec mythologie, avec féminisme, désir, mort… Pour cette pièce, Marie Molliens a pris les rênes de la compagnie Rasposo en même temps que le parti d’un style affirmé. Et le tout fait mouche. Crédit : Laure Villain Légende : Marie Molliens, en “dévorée“ habile et non futile. Un univers troublant et très abouti.  […]

Conjuguer cirque avec mythologie, avec féminisme, désir, mort… Pour cette pièce, Marie Molliens a pris les rênes de la compagnie Rasposo en même temps que le parti d’un style affirmé. Et le tout fait mouche.

Crédit : Laure Villain Légende : Marie Molliens, en “dévorée“ habile et non futile. Un univers troublant et très abouti. 

LA COMPAGNIE RASPOSO EST DE RETOUR

Voilà plus d’un quart de siècle qu’elle bouscule les codes du cirque, le traditionnel, le nouveau. Plus de vingt-cinq ans qu’elle met en scène des spectacles doux-amers – seize créations à ce jour- qui puisent dans la littérature, le cinéma, la musique, la peinture, le cirque bien sûr… Dans tout ce qui crée, émeut, éblouit en un mot. 

En vingt-cinq ans, le flambeau est passé de mère en fille. De Fanny à Marie Molliens. C’est elle désormais qui met en piste ces spectacles dont un critique disait qu’ils étaient « une fête de l’intelligence ».

Dans La DévOrée, Marie Molliens revendique d’être LA femme de cirque : vulnérable, lointaine et si proche, féminité exposée, attirante et inaccessible.

Ce spectacle tient-il à la fois de la tauromachie, du tango, de la chasse à courre. On y évoque Achille et l’impitoyable reine des Amazones Penthésilée. Et les performances au trapèze, au fil de fer, au cerceau, les portées acrobatiques, tout, sous une pluie de paillettes et de notes, prend une nouvelle résonance.

EXTRAITS PRESSEA l’intérieur du petit chapiteau du Cirque Rasposo, tout est rassemblé pour un joli cirque d’ambiance : les musiciens, la proximité avec les artistes, des couleurs chaudes et chatoyantes… Et pourtant, les artistes vont rapidement nous prendre à revers pour nous emporter dans un univers sans concession où la mise en scène de la femme prend le premier plan. D’abord trois grâces sur un plateau tournant, puis une scène où le dévouement amoureux d’un chien envers une femme est mis à l’épreuve : le décor est planté, et les situations vont se succéder pour évoquer l’ambivalence des relations homme-femme. La figure de Penthésilée, la combattante, qui se perd dans un amour tragique jusqu’à la dévoration, fonctionne pleinement.

Une généalogie porteuse de sens

Au trapèze, sur le fil, en suspension, le spectacle s’écrit en sang et or. Violent, cru, possédé, le corps dit aussi bien l’amour que la mort, mais n’en oublie pas moins la beauté, à travers des numéros troublants de virtuosité. On oscille entre expressionnisme exacerbé et illusion poétique. Voici un cirque qui sait produire des images fortes, développer une dramaturgie et s’appuyer sur son propre langage pour arriver à ses fins. Fille, petite-fille et arrière-petite-fille de femmes artistes, Marie Molliens arrive aujourd’hui à une totale maîtrise de ses choix – certes esthétiquement très tranchés – et de son propos. LA TERRASSE

REPRESENTATIONS LES 26 (20h), 27 et 29 JUILLET (21h30)/ DOMAINE DE RAVANES, THEZAN LES BEZIERS

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.