Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Torche à Plasma - Les utilisations des procédés de valorisation énergétique des déchets ménagers ultimes.

 Les utilisations des procédés de valorisation énergétique des déchets ménagers ultimes.Nous avons recueilli à ce sujet les renseignements suivants :  La Société Canadienne Plasco Energie à OTTAWA comme la Société Solena group à Vias ainsi que la société Française Europlasma présentent des projets qui ne sont encore pas confirmés par une expérience industrielle.    Le projet […]

 Les utilisations des procédés de valorisation énergétique des déchets ménagers ultimes.
Nous avons recueilli à ce sujet les renseignements suivants :

 La Société Canadienne Plasco Energie à OTTAWA comme la Société Solena group à Vias ainsi que la société Française Europlasma présentent des projets qui ne sont encore pas confirmés par une expérience industrielle.
    Le projet de Solena group a déjà été décidé sans suite à Vias, celui de Plasco Energie à OTTAWA n’a pas encore fait ses preuves d’efficacité et semble être en procès avec sa municipalité.
    Comme celui de la societe Euro Group à Morcenx, ils ne traitent que des residus ultimes de dêchets mé nagers et assimilés qui doivent faire l’objet de tri permettant leur utilisation par valorisation énergétique.
    Ils dispensent en aucun cas d’une préparation délicate  des « ultimes » comme certains laissent penser.
     Veuillez trouver ci-dessous les precisions de de M. Marc Lefour de la société Europlasma après la visite du site de Morcenx par  M. Talbotier.
    Nous proposerons au M.N.L.E.lors de sa prochaine réunion à Lunel le 18 Octobre d’inviter M. Marc Lefour de Bussines développement d’Europlasma de venir nous présenter son procédé.
         

Jean-claude Aubanel
President Previrisques
WWW.sudinondation.com
 Domaine de Mariane
34550 Bessan
Annexe :

Note de M. Marc Lefour à Monsieur Talbotier

Je vous remercie de votre écoute attentive hier concernant les activités et les projets de notre société.
Il est important de distinguer les deux activités d’Europlasma à Morcenx .
a)    l’activité de destruction et traitement de déchets amiantés, par la société Inertam
b)    la future activité de valorisation énergétique de refus de tri de DIB, par la société CHO Power
c)    Bien qu’utilisant toutes les deux la technologie de torche à plasma, les deux sociétés n’ont ni le même procédé, ni la même finalité :
     dans un cas il faut détruire une nuisance avérée, l’amiante,
     dans l’autre il faut valoriser ce qui est aujourd’hui qualifié de déchet ultime.
     On ne peut donc pas déduire des données opérationnelles du site Inertam celles du futur site CHO Power car les procédés mis en œuvre sont très différents.
    Concernant Inertam et la description que vous en avez faite dans l’article que vous avez posté sur Hérault Tribune le 23 février dernier, je souhaiterais apporter les précisions suivantes.
   
Je vous remercie par avance de votre proposition de publier un addendum à votre article

     Inertam est depuis 2005 une filiale à 100% d’Europlasma .Il est situé sur la commune de Morcenx (40) sur le site de l’ancienne centrale thermique d’EDF.Le site comporte aujourd’hui une ligne autorisée pour 8000 tonnes par an de vitrification de déchets amiantés.
    Le procédé se décompose en une salle sous dépression pour broyer et mixer les déchets, une injection dans le four où 3 torches à plasma les vitrifient. Les fumées sont filtrées par un système de filtres à manches et neutralisées par un traitement à la chaux. Le vitrifiat obtenu, totalement inerte, est entreposé et broyé deux fois par an pour être ensuite revendu aux sociétés de génie civil routier de la région.  Il est officiellement valorisable et cela exonère nos clients du paiement de la TGAP.
    Les déchets viennent principalement des chantiers de désamiantage de France, de Belgique et de Suisse, comme par exemple de la Tour Montparnasse et de Jussieu.
Les anciennes lignes de traitement ont été arrêtées et vont être démantelées. Le petit incinérateur du site n’est plus utilisé depuis 2001 et a été démonté
.Le site emploie 42 personnes à temps plein, dont 5 équipes de 3 personnes se relayant en 3×8. Le procédé de vitrification d’amiante ne produit ni dioxine ni furannes. Notre arrêté d’exploitation indique des limites d’émission, mais en pratique Inertam n’émet aucun de ces produits grâce d’une part aux températures très élevées atteintes dans son procédé, mais surtout à la nature majoritairement minérale des déchets traités.
 Bien entendu, aucune fibre d’amiante ne s’échappe du procédé.Le système est équipé de 3 torches à plasma qui fonctionnent en générale à la puissance totale de 2500kW.Le refroidissement des torches à plasma est en circuit fermé, à l’eau déminéralisée. La consommation d’eau consiste à combler les quelques pertes ce qui est négligeable.

Le procédé d’Inertam n’est pas un procédé de traitement de déchets ménagers.
C’est un procédé qui efficacement transforme un matériau dangereux, l’amiante, en un matériau réutilisé sans danger.
    Europlasma a effectivement un projet de valorisation en électricité de refus de tri de DIB a proximité d’Inertam, sur des terrains adjacents.
 Ce projet, qui s’appelle CHO Power, se ferait en partenariat avec la Caisse des Dépôts; il est totalement indépendant d’Inertam.
     Le procédé mis en œuvre peut tout à fait s’intégrer dans la chaîne de traitement des OM et accepter les parties qualifiées d’ultimes.
A ce titre, nous nous inscrivons en concurrence avec la société Plasco.
  
Je joins à cet email une description commerciale de CHO Power.
Comme je vous l’ai dit au téléphone, je serai ravi de vous faire un exposé de nos solutions à des membres de votre association, plutôt au mois de Novembre du fait de l’agenda assez chargé dans les prochaines semaines.
Meilleures salutations :
Marc Lefour Bussiness Developpement.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.