Tourbes : 100 % locale, artisanale et écologique, la spiruline par Umamiz

Reportage

La spiruline est une cyanobactérie présente sur terre depuis plus de 3,5 milliards d’années. Nommée ainsi en raison de sa forme spiralée, elle a été redécouverte au XXe siècle pour lutter contre la malnutrition.

Un aliment riche en nutriments

Composée de 60 % de protéines, elle constitue une excellente source de fer (50 à 100 mg pour 100 g de spiruline, en fonction de sa qualité). Elle contient des vitamines A, E, D, B1, B2, B3, B6, B8, K, du bêta-carotène, des minéraux, des acides gras essentiels, mais aussi des oligo-éléments (calcium, phosphore, magnésium, zinc, cuivre, sodium, potassium…) qui peuvent œuvrer pour le mieux-être. Elle est très riche en chlorophylle et phycocyanine, pigments que l’on retrouve dans les végétaux et qui se traduisent par une couleur verte caractéristique.

Les bienfaits pour l’organisme

La spiruline présente un grand intérêt en matière de vitalité et de bien-être. D’après de nombreuses études, la spiruline fait partie des superaliments. Elle permettrait d’améliorer la croissance des cheveux et l’aspect de la peau, de réduire la sensation de fatigue au quotidien, de limiter le stress, de renforcer ses défenses immunitaires, … et ainsi de rééquilibrer notre métabolisme pour un fonctionnement équilibré. Du côté des sportifs, elle améliorerait l’endurance et réduirait les sensations de courbatures ou de crampes.

Elle peut être consommée sans problème par les personnes atteintes de diabète, d’hypertension ou de troubles cardiaques, car elle ne contient pas de sucre et une quantité infime de sel.

Sa couleur vert émeraude apporte une sensation de fraîcheur et une touche « détox », de plus en plus tendance.

Une filière paysanne en développement

Depuis que l’on en connait ses vertus, la France fait partie des grands marchés de la spiruline au niveau mondial. Selon Agro Média, compte tenu de sa consommation croissante, on estime que la production française devrait doubler d’ici 2022 pour atteindre 80 tonnes, et 16 millions d’euros de chiffre d’affaires par an. Sur les 5 dernières années, le nombre de producteurs de spiruline et les surfaces cultivées ont doublé.

La production est répartie entre des petits producteurs de plus en plus nombreux, passés de 50 en 2013, à 133 en 2019. Ils sont principalement implantés dans le sud de la France, car la spiruline a besoin de chaleur et s’adresse à un marché local. Le rendement est élevé, entre 5 et 8 g de produit sec par jour et par mètre carré.

Umamiz

Peu appréciée pour son goût, elle était souvent consommée en comprimés. Mais suite à l’engouement de bon nombre de personnes, son développement était une évidence pour la société Umamiz, qui souhaite en faire un ingrédient plaisir.

« Umamiz allie au quotidien l’esprit d’innovation et l’audace d’une start-up avec la simplicité et la passion de l’artisan local » selon Thomas Ligni et Dimitri Nalovic, tous deux trentenaires, qui ont quitté la Guyane française en 2017 pour se lancer dans la production de spiruline.

Après avoir appris le métier auprès de professionnels en la matière, ils ont décidé́ de relever un challenge : proposer une spiruline locale, écologique et de grande qualité́ nutritionnelle,
mais surtout une spiruline que les consommateurs vont apprécier pour son goût. Umamiz est ainsi née en janvier 2019.

Installés depuis deux ans sur les hauteurs de Tourbes, ils sont engagés dans une démarche écologique et sont contrôlés par Ecocert, un organisme de certification pour l’agriculture biologique. Ils pratiquent une culture raisonnée et ont contractualisé avec Enercoop, qui propose un mix énergétique 100 % renouvelable pour la fourniture de l’électricité. Pour leur exploitation de 300 m2, un emprunt à hauteur de 90 000 € a été nécessaire. La moitié de l’investissement a été remboursée par le FEAMP, Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche, qui a pour but d’encourager une aquaculture durable, innovante et compétitive, mais aussi d’améliorer l’emploi et renforcer la cohésion territoriale.

« Notre système de production en colonnes à bulles interconnectées est ancré dans l’esprit middle-tech. Sa conception permet d’optimiser l’apport de lumière et de nutriments pour la culture, et de gagner beaucoup de place puisqu’on peut cultiver l’équivalent de 120 m2 sur seulement 50 m2. »

Thomas Ligni et Dimitri Nalovic développent la production de spiruline sous diverses formes : fraîche, givrée, tartinable ou en paillettes.

La spiruline fraîche s’adresse aux puristes de l’umami (mot d’origine japonaise signifiant « goût savoureux », et clin-d’œil au nom de la société). En format dégustation ou en barquette, elle se conserve dix jours après la récolte et peut être congelée en petites portions. Elle a un pouvoir exhausteur de saveurs. Les deux producteurs proposent de nombreuses recettes créatives et même véganes sur leur site web www.umamiz-spiruline.fr.

La spiruline givrée permet de booster les jus de fruits ou de légumes. Ses petits palets surgelés correspondent à la dose nutritionnelle quotidienne de référence. Ils se dissolvent rapidement dans le liquide tout en préservant les nutriments.

La spiruline en paillettes est une sorte de parmesan végétal à saupoudrer dans les salades, soupes et omelettes pour apporter du croustillant et le plein de nutriments. Les paillettes sont séchées à basse température et concassées à la main.

Les nouveautés 2021, à venir très prochainement, sont des tartinables salés et sucrés à la spiruline fraîche destinés à conquérir les plus gourmands…

Une visite de la ferme de spiruline ?

Partez à la découverte des bassins de culture, réalisés entièrement à la main par Thomas Ligni et Dimitri Nalovic et de nombreux bénévoles, mais aussi la forêt de spiruline, avec ses colonnes à bulles interconnectées. Une visite du site est possible d’avril à octobre, l’après-midi, sur rendez-vous uniquement. Pour visiter la ferme de spiruline : contact@umamiz-spiruline.fr.

« La ferme, c’est aussi et surtout des humains qui travaillent ensemble, avec chacun son passé et ses projets personnels. Nous sommes friands de nouvelles rencontres. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.