Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Tradition : pourquoi s’offre-t-on du muguet pour le 1er mai ?

À chaque 1er mai, les bouquets de muguet s'échangent dans les chaumières. D'ou vient cette tradition et a-t-elle une signification particulière ? 

Le muguet est tout d’abord considéré comme un symbole du printemps. Fleurissant à cette époque de l’année, il est un symbole idéal pour pour célébrer la nouvelle saison, les beaux jours qui reviennent et pour attirer les bonnes grâces pour de futures bonnes récoltes.

Un porte bonheur

Dés le XVI eme siècle, il est un porte-bonheur que l’on offre aux dames de sa cour, toujours en guise de porte bonheur. Cette pratique charmante aura traversé les siècles et au fil du temps, le brin de muguet sera associé à la fête du travail. 

Le muguet associé au 1er mai

Le 1er mai, fête du travail, tire quant à lui ses origines dans l’histoire du monde ouvrier. Le point de départ est le samedi 1er mai 1886. Ce jour-là, à Chicago, un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures est lancé par les syndicats américains. Une grève, suivie par 400 000 salariés, paralyse de nombreuses usines.

La date du 1er mai n’avait pas été choisie au hasard : il s’agit du “moving day”, le jour où, traditionnellement, les entreprises américaines réalisent les calculs de leur année comptable.

Trois ans plus tard, le congrès de la IIe Internationale socialiste se réunit à Paris pour le centenaire de la Révolution française. Il décide de faire du 1er mai une “journée internationale des travailleurs”, avec pour objectif d’imposer la journée de huit heures. Une date choisie en mémoire du mouvement du 1er mai 1886 de Chicago.

C’est à ce moment que le 1er mai devient “la Fête du travail et de la concorde sociale” et le maréchal Pétain impose alors le muguet pour remplacer l’églantine “trop prolétarienne, trop rouge, trop révolutionnaire”, résume l’historienne Mathilde Larrere.

Une vente tolérée sur la voie publique

Il se produit chaque année 60 millions brins de muguet, vendus à l’unité ou en pots. 85 % de la production nationale de muguet est récoltée dans la région nantaise, le reste en provenance de la région de Bordeaux. La vente de muguet sera autorisée cette année, sous certaines conditions.

Le muguet sera en vente :

  • dans les commerces déjà ouverts et listés dans le décret du 19 mars 2021. Cette liste intègre notamment les fleuristes, les jardineries et les enseignes de la grande distribution.
  • dans les points de vente tenus sur la voie publique par des associations et par des particuliers, dans le respect de la limite des rassemblements à 6 personnes prévue par le décret du 29 octobre 2020.
  • Couvre-feu et 10 km : il est également rappelé que les mesures de restriction des déplacements demeurent au 1er mai. Ainsi, la collecte de muguet par les particuliers devra se faire entre 6h et 19h et dans la limite d’un périmètre de dix kilomètres autour de leur lieu d’habitation.
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.