Twitter s'enflamme sur Claire Despagne, l'entrepreneuse qui estime normal de travailler 80 heures par semaine

Certains chefs d'entreprise semblent ignorer les principes de base du Code du Travail. C'est le cas de Claire Despagne, étrillée sur Twitter pour ses exigences démesurées en matière de temps de travail hebdomadaire…

Rappel des faits

Claire Despagne, entrepreneuse et fondatrice de D+ For Care, s’est exprimée dans une vidéo YouTube (retirée du Net depuis la polémique) extraite d’une interview réalisée dans le cadre du podcast Liberté d’entreprendre à la 25e minute sur ses difficultés à recruter des stagiaires. La chef d’entreprise regrette que l’on ne puisse pas les faire travailler plus de 35 heures par semaine, alors que pour réussir dans la vie, il faut travailler 80 heures par semaine.

La polémique

Très active sur Instagram pour promouvoir ses compléments alimentaires axés sur la beauté, les propos de Claire Despagne ont été repris sur Twitter, déclenchant une polémique croissante.

Cette façon de voir le monde du travail irrite les internautes, qui mettent en avant divers arguments, comme l’importance d’avoir une vie privée, ou dénoncent l’asservissement par le travail.

Des obligations légales

Pour rappel, un certain nombre d’obligations s’imposent aux employeurs qui souhaitent accueillir des stagiaires. La Dila s’est elle aussi fendue d’un Tweet pour les rappeler.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.