Ukraine : la Russie aux portes de l'Europe, faut-il s'inquiéter ?

C'est la guerre. Après des semaines de négociations diplomatiques et de menaces de ripostes économiques de la part de l'Europe et des Etats-Unis, le président russe, Vladimir Poutine, a donné son feu vert à une guerre en Ukraine, ce jeudi 24 février vers 4h00 du matin

L’ambition démesurée de Vladimir Poutine en Ukraine

L’inquiétude est d’autant plus grande que loin de s’en tenir à une invasion du Donbass, scénario que craignaient les Occidentaux et les Ukrainiens, c’est finalement l’Ukraine entière qui est visée, sur 5 fronts simultanés dans 5 régions différentes. Il pourrait bien s’agir du pire conflit en Europe depuis 1945. Et si les pays Occidentaux condamnent unanimement ces offensives, la riposte européenne et américaine manque pour l’instant de fermeté.

Ce scénario avait été évoqué par l’ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin lors de sa venue à Montpellier le 9 décembre 2021. Il avait alors estimé que la situation en Ukraine était “dangereuse” : “La Russie n’est pas une puissance économique majeure, mais c’est un pays stratégique. Il faut éviter la proximité de Xi Jinping et de Poutine, éviter d’avoir des tensions avec les deux en même temps. Il est nécessaire d’établir une situation pacifiée sur l’est de l’Europe…”.

carte ukraine

Malheureusement, la situation a basculé depuis l’offensive russe initiée cette nuit. Des bombardements massifs ont été effectués par des avions, des missiles de croisière et balistiques, tandis que des troupes au sol se sont dirigées vers Odessa, Karkhiv, la plus grande ville orientale du pays, ou depuis la Crimée, au sud, idem pour certaines parties occidentales du pays, à Lutsk et Ivano Frankivsk, le long de la côte de la mer d’Azov et en mer Noire.

Selon Vladimir Poutine, le régime de Kiev opprimerait les Russes vivant dans la partie orientale du pays. Il a évoqué des “persécutions et un génocide” qui s’exerceraient depuis huit ans. Selon lui, cette offensive vise à “démilitariser et dénazifier” l’Ukraine.

L’Ukraine semble démunie face aux forces russes

De son côté, la défense ukrainienne semble dépassée par cet assaut multilatéral, même si elle annonçait ce matin avoir mis hors d’état cinq avions russes et un hélicoptère. Des centaines de soldats ukrainiens ont déjà péri au combat. L’aéroport de Kiev est tombé aux mains des forces russes aéroportées.

Un risque d’extension au reste de l’Europe ?

Face au risque d’extension du conflit aux pays voisins, membres de l’Europe, une réunion d’urgence de l’OTAN devrait se tenir prochainement. Il n’est pas inenvisageable que l’ambition de Vladimir Poutine soit de reconstituer l’ex-URSS, voire de progresser plus profondément encore en Europe…

carte europe
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.