Un salarié non-cadre gagne en moyenne 1 624 euros en Occitanie

Selon la 10e édition du baromètre Randstad des salaires non-cadres, au premier semestre 2018, un salarié non-cadre dans la région Occitanie touchait en moyenne 1 624 euros bruts mensuels, soit une rémunération en hausse de 2% (+ 32 euros) par rapport au premier semestre 2017.

La région Occitanie affiche une rémunération moyenne légèrement supérieure à la moyenne nationale. En 2018, la rémunération moyenne d’un salarié non-cadre en France a en effet progressé de 1,8% pour un salaire de 1 607 euros bruts mensuels. Mais cette revalorisation moyenne masque quelques disparités. 

En 2018, la rémunération moyenne d’un salarié non-cadre en France a en effet progressé de 1,8% pour un salaire de 1 607 euros bruts mensuels. Mais cette revalorisation moyenne masque quelques disparités. Côté secteurs, dans la région, le BTP affiche le salaire moyen le plus élevé, avec
1 672 euros bruts mensuels, en croissance de 1,9%. C’est l’Industrie qui affiche la plus forte hausse (+2,1%). En Occitanie, la palme de la plus forte revalorisation revient aux professions intermédiaires avec une augmentation de 3,6%, en phase avec l’augmentation nationale. Les ouvriers non qualifiés sont les moins bien lotis, mais connaissent tout de même une croissance de leur pouvoir d’achat de 1,5%. Le baromètre des salaires non-cadres de Randstad est une étude objective basée sur les salaires réels issus de l’analyse de 87 587 fiches de paie en Occitanie.

occitanie 1

Occitanie : des augmentations un peu supérieures à la moyenne

En 2018, le bulletin de paye des salariés non-cadres connaît un regain de dynamisme, inédit depuis 2013. Il s’établit, au niveau national, à 1607 euros, contre 1579 euros un an plus tôt, en hausse de +1,8%. Les non-cadres bénéficient des effets de la croissance économique de 2017, de la bonne orientation de certains secteurs à l’image du BTP et de l’Industrie et de la pénurie de compétences sur le marché du travail qui pousse les entreprises à consentir à des augmentations.

La région Occitanie affiche une croissance légèrement supérieure à la tendance nationale avec une hausse des salaires de 2% (1 624 euros contre
1 592 un an plus tôt).

Si la revalorisation de la fiche de paie en Occitanie est nettement supérieure à celle du Smic (+1,2% en 2018), elle reste très corrélée au niveau du Salaire minimum. Ainsi, au premier semestre 2018, un salarié non-cadre dans la région percevait en moyenne une rémunération supérieure de 8,3% au salaire minimum (1 499 euros). Cet état de fait s’explique par la forte concentration des salaires non-cadres dans le sillage du Smic.

En 2018, les salaires non-cadres en Occitanie restent légèrement supérieurs à la moyenne nationale, à l’exception des ouvriers non qualifiés dont la rémunération est inférieure de 8 euros (1 567 euros contre 1 575 euros au niveau national). 

L’évolution des salaires par qualification en Occitanie 

randstad occitanie

En Occitanie, les professions intermédiaires (1 847 euros bruts par mois en moyenne en hausse de 3,6%) et les employés (1 590 euros bruts par mois en moyenne, en croissance de 2,2%) bénéficient de la revalorisation de salaire la plus importante.

Les ouvriers qualifiés profitent également d’une hausse significative de leur pouvoir d’achat (1 659 euros, en hausse de 2,1%). Seuls les ouvriers non qualifiés voient leur bulletin de salaire revalorisé dans des proportions inférieures à la moyenne nationale (1 567 euros, en progression de 1,5%).

En 2018, les salaires non-cadres en Occitanie restent légèrement supérieurs à la moyenne nationale, à l’exception des ouvriers non qualifiés dont la rémunération est inférieure de 8 euros (1 567 euros contre 1 575 euros au niveau national). 

L’évolution des salaires par secteur en Occitanie

randstad occitanie secteurs

Dans la région, le secteur du BTP reste le plus rémunérateur et enregistre une belle progression, avec une rémunération moyenne de 1 672 euros (+1,9% en 2018). Il reste néanmoins nettement inférieur à la moyenne nationale (1 696 euros, en hausse de 1,4%)

Les salariés non-cadres de l’industrie, sont ceux qui bénéficient de la plus forte revalorisation (+2,1%) et voient leurs rémunérations s’accroître
à 1 657 euros mensuels, en hausse de 34 euros par rapport à 2017
(1 623 euros). Cette forte hausse, maintient le salaire du secteur au-dessus de la moyenne nationale (1 612 euros, en hausse de 2,2%).

En Occitanie, comme dans le reste du pays, le secteur des services est le moins rémunérateur. Le salaire moyen régional y est de 1 556 euros bruts, en hausse nette de 1,7%. Une situation moins profitable que la moyenne nationale (hausse de 1,4 % pour un salaire moyen de 1 577 euros bruts par mois).

L’Occitanie par rapport aux autres régions de France

randstad occitanie palmares

Méthodologie
• Étude basée sur l’analyse de 87 587 fiches de paie de salariés intérimaires Randstad en Occitanie sur les premiers semestres 2018 et 2017. L’égalité de traitement impose qu’un salarié intérimaire soit rémunéré au même niveau qu’un salarié titulaire. Cela garantit une bonne représentativité des salaires.

• Tous les domaines sectoriels du marché de l’emploi français sont couverts à travers l’analyse de 124 métiers non-cadres.

• Les salaires présentés sont les salaires réels des intérimaires sur la base d’un emploi à temps plein d’une durée de 35 heures hebdomadaires. La base de traitement est le salaire brut mensuel : les congés payés, les indemnités de fin de mission et les primes variables n’ont pas été pris en compte.


A propos du groupe Randstad France

Le groupe Randstad France fait partie du groupe Randstad, deuxième acteur mondial sur le marché des ressources humaines, fondé aux Pays-Bas en 1960. En France, il se place parmi les leaders en matière de services en ressources humaines avec en 2017 un chiffre d’affaires de 3,39 milliards d’euros. En 2017, le groupe (3 800 collaborateurs-trices) aura délégué en moyenne 75 000 salariés intérimaires chaque semaine et recruté 23 200 professionnels en CDI/CDD, en s’appuyant sur son réseau national et local de 650 agences et bureaux.

Randstad est détenteur depuis 2008 et 2009 du Label Égalité Professionnelle et du Label Diversité.


À lire

Banque de France : les tendances de l’économie en Occitanie (T3-2018)
La conjoncture économique régionale en août par la Banque de France

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.