Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Culture & Loisirs

Une expo " Ô féminin ! " au Vigan

Trois univers artistiques différents se côtoient en ce mois de novembre aux cimaises du château d’Assas, situé au Vigan, dans le Gard. L’exposition Pinxere et mulieres (Les femmes aussi ont peint), qui se tient dans le cadre d’un cycle sur la question du genre, a pour particularité de rassembler les œuvres récentes de trois femmes […]

Trois univers artistiques différents se côtoient en ce mois de novembre aux cimaises du château d’Assas, situé au Vigan, dans le Gard. L’exposition Pinxere et mulieres (Les femmes aussi ont peint), qui se tient dans le cadre d’un cycle sur la question du genre, a pour particularité de rassembler les œuvres récentes de trois femmes peintres. Le public est invité à découvrir les réflexions féministes et sociales d’Aurélie Piau, les frictions des Combats et la délicatesse des Portraits de Groupes d’Anne Jallais, ainsi que les Collages de rituels et sculptures d’Eva Guionnet sur l’environnement.

Extrait de l’article publié dans l’Hérault Juridique & Economique du 5 novembre 2015.

« Cette exposition offre trois visages de la création actuelle au féminin », indique Clémence Boisanté. Directrice de l’agence BCult¡ c’est elle qui, à la demande de Laurent Puech, historien de l’art et conservateur du château d’Assas, a sélectionné ces artistes pour leurs regards aiguisés sur la société.

Aurélie Piau

Avec une grande dose d’humour, Aurélie Piau inverse les rôles entre les personnages féminins et masculins. Dans ses peintures, c’est l’homme qui se soumet et non la femme, contrairement aux stéréotypes en vigueur dans notre société. Il est asservi et pourrait même apprécier son sort. Par ce jeu, l’artiste cherche à créer un choc et amorcer une réflexion sur la « guerre des genres » chez le spectateur. Dans d’autres tableaux, la peintre critique les experts, dont l’avis prédomine en matière économique et sociétale, et les soupçonne de ne pas être francs. Elle enterre donc allègrement ces prétendus experts, dont le nez continue de s’allonger comme celui de Pinocchio même après la mort. Sa série Brûle ta niche d’abord invite à quitter une forme d’aliénation. Elle aborde aussi la thématique de la précarité.

Anne Jallais

Sur un mode plus abstrait, Anne Jallais évoque les grandes tensions de ce monde dans ses Tumultes et surtout ses Combats. L’esprit de résistance également. Sur fond monochrome, des blocs semblent avancer les uns vers les autres, évoquant pour certains spectateurs des plaques tectoniques qui ne tarderont pas à se percuter. De temps en temps, des Echappées viennent alléger son propos. Autre pan de son travail, plus proche de la figuration, Anne Jallais représente, au feutre sur papier, ce qu’elle envisage comme des enveloppes corporelles. Des traces de contours mouvants et émouvants qu’elle nomme Portraits de Groupes). Comme des vêtements de soie légère qui auraient été oubliés sur place, par inadvertance.

Eva Guionnet

Egalement intéressée par les traces laissées par l’être humain, la peintre et plasticienne Eva Guionnet récolte patiemment les rebuts de la société de consommation jetés au cœur de la nature. Elle recycle, assemble entre eux et « glorifie ensuite ces éléments pauvres en ajoutant à l’ensemble qu’ils forment un objet manufacturé », selon elle. Quand, au détour d’une promenade, elle trouve des blocs de ciment, elle les collecte puis les réutilise. Elle sculpte du Siporex®, de la cire, des os de seiches et même du savon, ajoutant des pigments naturels. Ses créations prônent « l’humilité humaine face à la grandeur de la nature ».

Virginie MOREAU

vm.culture@gmail.com

> Château d’Assas – Rue des Barris – 30120 Le Vigan

> Ouvert du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h ; et le samedi de 9h30 à 12h30.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.