Une situation politique troublée à Agde

Ce second tour des régionales nous enseigne deux dures réalités: D’une part nos concitoyens…

Ce second tour des régionales nous enseigne deux dures réalités:

D’une part nos concitoyens ne croient plus dans les politiques pour régler les problèmes qu’ils rencontrent,

D’autres parts la droite est affaiblie à Agde et sur la 7eme circonscription par le jeu trouble de ces élus durant la campagne des régionales.

Le député Maire également délégué de la circonscription UMP n’a pas fait campagne pour la majorité présidentielle sur Agde et la 7eme circonscription (Agde-Sète), le score de l’Ump est à un niveau historiquement faible. Il semble qu’il ait (comme pour la proposition d’agglo Agde-Sète) privilégié ses intérêts personnels plutôt que le soutien de sa famille politique.

Je laisse les militants juge de ce comportement.

Il est à noter également que la politique qui consiste à sur réagir à la rubrique des faits divers ne sont pas dignes des difficultés que rencontrent nos concitoyens.

Le message est clair et il serait suicidaire de ne pas l’entendre, cela dans l’intérêt général.

A Agde nous payons le comportement d’élus qui se satisfont de leur action et ne prennent pas la mesure de la gravité des problèmes que rencontrent leurs concitoyens, on a ici oublié le volet social et le ciment républicain qui fonde le vivre ensemble dans notre nation et notre ville de même que le sens de l’intérêt général.

Encore une fois la ville a fait l’objet d’un classement peu glorieux (après celui de 7eme ville la plus endettée de France) concernant l’aménagement urbain et les risques majeurs en cas d’inondations ou de phénomènes de tempêtes conjuguées.

A Agde notre député Maire et son premier adjoint n’ont de cesse de nous répéter qu’il n’y a pas d’autre politique possible que celle actuellement suivie (quelle imagination de la politique autrement). La semaine dernière dans l’Agathois, ils s’en sont fait l’illustration, Je ne peux que condamner cette position de l’abandon de l’imagination, de l’abandon du terrain politique et la traduction de la fatalité exprimée par ceux censés gérer notre cité.

La politique de bétonisation, de construction dans des zones classées à risques, la politique du matraquage fiscal chasse les valeurs humaines, la valorisation des richesses et des ressources de notre ville mais également le principe de l’harmonie et du vivre ensemble.

Des sujets très préoccupants comme celui des traitements des déchets ne sont toujours pas traités si ce n’est sous forme d’un projet industriel polluant et considéré à risque par les associations d’environnement et les personnalités qualifiées dans le domaine.

La crise a frappé fort à Agde, qui fragilisée n’a bénéficiée d’aucun dispositif de relance lancé par l’Etat (36 Milliards d’Euros), notre député maire est resté les bras ballants !

Bras ballants également concernant les problèmes rencontrés par les pêcheurs et les viticulteurs, mais où est donc le Député Maire qui était si proche d’eux pendant les dernières élections ? N’a-t-il rien à proposer, a-t-il réfléchi à des métiers alternatifs, négocié avec le gouvernement et l’Europe une période probatoire permettant à ceux frappés de se préparer à l’avenir ?

Il est urgent de réagir et de redonner l’envie de la citoyenneté à nos concitoyens en leur donnant de nouvelles perspectives et en sortant des sentiers battus des postures militantes beni oui oui. Il va falloir redonner à la ville la force qui lui permettra de se redresser afin de faire face aux multiples compétitions qui l’attentent dans les domaines du tourisme, de l’économie, du social, de l’environnement, de la dégradation des conditions de vie de nos ainés et de l’insécurité qui atteins des niveaux inacceptables. Il est vrai que les impôts et le béton ne sont pas propices à la sérénité et ce ne sont pas les caméras de vidéo surveillance qui peuvent régler ces problématiques qui sont le fruit de multiples conjugaisons de facteurs humains.

Il est urgent de rassembler pour notre ville des concitoyens qui souhaitent agir, qui peuvent formuler des propositions de bon sens sans démagogie pour que nous puissions envisager un avenir pour Agde et ses habitants.

Les nombreuses alertes destinées aux élus de la majorité ayant fait preuve d’autisme, il est temps à nous concitoyens d’agir.

Vous pourrez compter sur moi pour donner une véritable et méritée ambition à Agde.

L’ambition d’Agde ne peut pas continuer à se limiter à l’ambition de ces élus qui l’ont utilisée comme un marche pied la fragilisant toujours encore un peu plus.

Notre responsabilité nous oblige au devoir d’agir désormais et ne plus rejeter la faute à nos représentants.

L’intérêt général et la responsabilité doivent désormais guider notre réflexion et notre action

Brice Blazy
Pour Agde 2014
Donnons une ambition pour Agde

 

NB : Le député maire a fait sur estimer la population pour obtenir une dotation plus importante de la part de l’Etat. Epinglé par l’Insee, l’Etat va revoir sa copie et va revoir la dotation globale de fonctionnement de la ville à la baisse …entrainant une baisse de la recette sur le budget. Cela va vraisemblablement entrainer une nouvelle augmentation des impôts locaux pour nos concitoyens.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.