Une tragédie romaine Par Benoit Willot

La fermeture d’un service public, ce n’est pas franchement drôle à rapporter ni à…

La fermeture d’un service public, ce n’est pas franchement drôle à rapporter ni à commenter. On a déjà évoqué ici ce qu’il en est de la Maison de l’emploi du Grand Biterrois (Béziers, Hérault). Mais les péripéties qui entourent le devenir de la structure tiennent un peu du théâtre classique. Aussi, c’est en grec que Guilhem Johannin, militant MoDem de l’Hérault, commente-t-il les relations entre Raymond Couderc, sénateur-maire de Béziers (Ump) et Élie Aboud, député et maire adjoint de la ville, lui aussi Ump: « καὶ σύ, τέκνον » (toi aussi, mon fils). Pour le militant centriste (7/05/2010), l’affaire de la Maison de l’emploi a un fond hautement politique et tourne « à la tragédie romaine ». Gilles d'Ettore député-maire d’Agde (Ump toujours), veut « faire place nette au sein de l’Ump » : Gilles d’Ettore précipite la fermeture de la Maison de l’emploi, Raymond Couderc doit en assumer les conséquences politiques et Élie Aboud ramasse la mise.

Claude Zemmour, conseiller régional de Languedoc-Roussillon (Ps) met en cause, dans le quotidien régional (7/05/2010) « Les aventuriers de l'emploi ». Estimant que la fermeture de la maison de l'emploi du grand Biterrois est « loin d'être anodine », il remarque que « on justifie cet échec par un mauvais dimensionnement territorial alors que l'échelle du bassin d'emploi était un des piliers de mise en œuvre du projet (…). »

Les critiques de l’élu socialiste lui valent une réplique cinglante de Raymond Couderc « président de la communauté d'agglomération Béziers Méditerranée, président de la maison de l'emploi du grand biterrois » sur le site Hérault Tribune (7/05/2010) : « dans la quasi-totalité des régions, le conseil régional (qui porte la compétence de la formation professionnelle) s’est impliqué dans les maisons de l’emploi et les a cofinancées. Il en est de même pour les conseils généraux qui ont considéré que l’insertion sociale et professionnelle était au centre de leurs préoccupations. A Béziers, c’est différent ! Conseil régional et conseil général ont laissé les deux agglomérations se “dépatouiller” avec ce problème majeur. Il arrive un moment où l’on ne peut plus se substituer aux partenaires défaillants. C’est ce qui arrive aujourd’hui. Que Monsieur Zemmour regarde d’abord la poutre qu’il a dans l’œil avant de regarder la paille qui est dans celui de son voisin ! »

Citation de Jules César pour le centriste, référence cinématographique pour le socialiste, emprunt biblique pour le notable de droite. La vie politique biterroise a des couleurs. Mais cinq salariés restent sur le carreau, sans oublier quelques centaines d’entreprises et milliers de demandeurs d’emploi qui ne bénéficieront plus des services proposés.

 Gilles d'Ettore député-maire d’Agde

Vu sur le blog de Benoit Willot consacré à l'emploi

http://nsm03.casimages.com/img/2010/05/08/1005081002451048435992088.jpg

http://www.emploietcreation.info

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.