Une virtuose, un bel orchestre et une pièce irlandaise étonnante : une résidence réussie !

C’est une Résidence d’Artistes très réussie qui  a eu lieu sur le beau site…

C’est une Résidence d’Artistes très réussie qui  a eu lieu sur le beau site des franciscains de Béziers, avec le compositeur irlandais, Vincent Kennedy,  la virtuose, Marie Cantagrill, et les talentueux musiciens de l’Orchestre de Chambre d’Ariège,  du 19 au 22 septembre dernier !                                                                  

Accueillis avec chaleur par l’équipe du site, les musiciens et leur directrice artistique se mettaient au travail dès le mardi matin, avec Vincent Kennedy, auteur d’une pièce aux accents de danses irlandaises enjouées jusqu’à la frénésie parfois,  avec des passages de rêverie mélancolique. Et, en début d’après –midi, ce sont 14 collégiens d’une classe de 6ème du collège J.Perrin qui participaient à  un « atelier » lors duquel Marie Cantagrill leur présentait l’orchestre, les différents instruments, etc ; et les propos  fusaient : « Le petit gros à côté du violon, c’est quoi ? » = l’alto !- « Les crins de l’archet, ils sont en toile ?.. »-« Pourquoi il n’y a  pas de soprano ? »… «…On dirait un bateau  la contrebasse.. ! ».  Et le compositeur expliquait comment lui est venue l’inspiration, ce qu’il a voulu illustrer dans les 3 mouvements de sa pièce : « Espoir/Amour et tranquillité/Liberté », quelles sont les images qu’il a voulu suggérer…                                                            

Les répétitions se succédaient ensuite jusqu’au mercredi après-midi, moment où des seniors des Maisons de quartier G.Brassens et A.Camus venaient écouter les différents passages qui commençaient à prendre forme, s’émerveillant de la fougue de certaines parties et de la poésie d’autres parties ; certaines dames fermaient les yeux disant avoir « tout oublié en dehors de la musique », d’autres pleuraient en entendant le violon soliste et le premier violoncelle, dans le 2ème mouvement !                                                                                                     

Des petites filles ont aussi pleuré d’émotion lors des ateliers du jeudi ! En effet, deux groupes  de 25 enfants chacun (des CM1 d’abord, puis des CM2) se sont succédés, ce jour-là, dans le théâtre des franciscains, pour participer, à leur tour, à ces moments musicaux uniques de travail de création. Ces jeunes élèves, accompagnés de leurs instituteurs (trices), avaient  beaucoup de questions, étaient très attentifs,  et le temps imparti à chaque groupe leur a semblé trop court… !  Ils sont repartis avec des étoiles dans les yeux et la plupart souhaitaient revenir le vendredi soir pour assister à la « Sortie de Résidence ».                                                

La « Sortie de Résidence » qui  a attiré un  public très nombreux, était introduite par Marie Cantagrill, très heureuse de « cette belle rencontre avec un compositeur et une œuvre qui prenait vie pour la 1ère fois »…, la soirée était ensuite animée  par Vincent Kennedy, en anglais (la traduction  assurée par la violoncelliste, Susan). Il racontait son chemin vers la composition, puis parlait de chaque mouvement de son œuvre, demandant aux musiciens d’illustrer ses propos par étape.  A propos du 1er mouvement, l’ « Espoir », lié à l’histoire difficile de l’Irlande, le compositeur expliquait les « rythmes qui se croisent »,… des nuages noirs, de grosses  vagues  et, au-dessus,  le vol des papillons et les rayons de soleil, pour en arriver au   2ème mouvement, « Amour et tranquillité », qui commence par un duo violon solo et violoncelle, plein d’émotion et de sérénité teintée de tristesse.   Quant au dernier mouvement, empli de danses endiablées et de changements  parfois inattendus,  le compositeur expliquait que c’est une façon (toujours actuelle)  pour les irlandais de résister à l’adversité.                                                                                                                       

Un compositeur se félicitant d’un travail approfondi en collaboration avec Marie Cantagrill, dans une ambiance conviviale d’échange, une soliste déployant toute sa virtuosité au service d’une pièce émouvante et pleine de surprises, un ensemble d’excellence  rendant chaque nuance avec énergie et finesse, un public étonné et conquis, dans un lieu d’accueil chaleureux et simple : c’était vraiment une très belle manifestation artistique !!

La pièce e V.Kennedy sera jouée par Marie Cantagrill et l’Orchestre de Chambre d’Ariège, lors du concert du 19 janvier, à l’Estive de Foix (Ariège).

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.