Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

URBANISME - Une élue construit sa piscine sur un terrain municipal et plaide la négligence !

C'est une histoire qui fait toujours mauvais genre dans le CV d'une personnalité politique.…

C'est une histoire qui fait toujours mauvais genre dans le CV d'une personnalité politique.

La présidente de la commission de la Défense à l’Assemblée (LREM) vient d'être éclaboussée par un article du Canard enchaîné qui révèle qu'elle a fait construire une piscine en s’affranchissant des règles d’urbanisme et en empiétant sur un terrain municipal.

L’hebdomadaire révèle que la députée du Gard, Françoise Dumas a fait construire sans autorisation une piscine en empiétant sur un terrain appartenant en partie à la ville de Nîmes. Les faits remontent à 2012, quand la conseillère régionale – alors membre du PS, en pleine campagne électorale pour les élections législatives – avait déposé un permis de construire.

Elle se défend en expliquant qu’elle n’aurait pas reçu de réponse de la mairie ou ne serait pas allée chercher le courrier recommandé de refu. “J'étais en pleine campagne électorale à ce moment là” explique t-elle.   Elle a également pris quelques libertés avec le cadastre, puisque la piscine déborde d’un mètre sur le terrain voisin qui est municipal.

Un piscine en passe d'être régularisée

Afin de régulariser la situation, elle avait donc le choix entre céder sa piscine privée à la ville afin qu'elle devienne une piscine municipale soit demander à la commune d’acheter le terrain communal sur lequel déborde sa piscine.

Beau joueur, le maire Les Républicains de Nîmes, Jean-Paul Fournier, a accepté de lui vendre ce terrain de 323 m2, initialement destiné à accueillir un réservoir d'eau potable. « La communauté d'Agglomération n'avait pas besoin de l'entière parcelle de la mairie pour réaliser son projet, qui a vocation à se réaliser comme prévu », relativise l’intéressée. 

50 € le m2 !

Le prix de la parcelle communale a été fixé par la commune, après avis des Domaines, et doit permettre à Françoise Dumas de l’acheter pour un montant de 16 150 €, soit 50 € le m2. “Je ne me suis absolument pas mêlée de l’évaluation du prix“, assurait l’élue mercredi.

La vente du terrain sera soumise aux conseillers municipaux lors du prochain conseil municipal de Nîmes, le 16 novembre.

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.