Valras Plage / Béziers : 12 mois de sursis probatoire pour escroqueries, faux et usage de faux

Entre 2016 et 2017 dans l’Hérault, trois personnes ont procédé à de nombreuses escroqueries, faux et usage de faux ainsi que la prise du nom d'un tiers.

(Crédit Gendarmerie de l’Hérault)

Il s’agit d’une affaire d’escroqueries autour d’appels surtaxés. Les trois personnes avaient branché un boîtier sur le répartiteur téléphonique situé en bordure de route pour réaliser des appels via le compte de clients. Comme il s’agissait d’appels rémunérés, les auteurs touchaient l’argent gagné alors que la facture des appels surtaxés était adressée au titulaire de la ligne. De faux documents étaient aussi rédigés sous l’identité des victimes.

835 victimes recencées

L’enquête établie par les militaires de la Brigade de Valras Plage a permis de recenser 835 victimes de ces agissements. Les investigations longues et minutieuses ont conduit à l’identification, la localisation et l’interpellation des trois auteurs. Jugés le 21 janvier 2022 au tribunal judiciaire de Béziers, les auteurs ont été condamnés à 12 mois (10 mois pour un des trois) de sursis probatoire avec deux ans de mise à l’épreuve associés à 3000€ d’amende chacun, la confiscation des scellés ainsi que l’obligation d’indemniser les victimes.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.