Vendargues : retour sur le Facebook Live consacré au harcèlement scolaire

Le 2 février dernier, la Ville de Vendargues a organisé une conférence pour prévenir ces situations douloureuses.

En direct de la bibliothèque Jean d’Ormesson, le sujet du harcèlement a été abordé sous différents angles grâce à la participation de nombreux intervenants, à savoir Maître Laeticia Leroy, avocate à Montpellier, Jean-Marc Delhommeau, coordinateur de l’équipe mobile académique de sécurité, Bruno Seguier, capitaine de la brigade de la gendarmerie de Castries, et l’adjudante Nathalie Fernandez (Maison de la protection de la famille 34).

Guy Lauret, maire de Vendargues, Cécile Veillon, adjointe au maire déléguée aux écoles, et François Batoche, conseiller municipal délégué à la sécurité, ont également pris la parole afin d’interroger les concitoyens et les acteurs invités. 

Un mal en pleine évolution

Comment réagir, comment prévenir et repérer les signaux d’alerte ? Quelles sont les sanctions ? Quelle attitude adopter face à un harceleur et un harcelé ? Lors de ce Facebook Live, de nombreuses questions ont pu trouver une réponse professionnelle.

Dans un premier temps, les intervenants ont dressé le bilan de la situation, expliquant que le harcèlement commence désormais de plus en plus temps. “Le harcèlement peut commencer dès l’école primaire, a souligné Cécile Veillon, adjointe au Maire déléguée aux affaires scolaires, dans son introduction. Et il se double parfois de cas de cyberharcèlement”.

Une vigilance accrue

La thématique du cyberharcèlement a rythmé la seconde partie de ce Facebook Live. Pour Bruno Seguier, capitaine de la brigade de gendarmerie de Castries : “Le lien et les dégâts sont multipliés par les réseaux sociaux”. Ce comportement, moins flagrant, doit mener à une augmentation de la vigilance pour Nathalie Fernandez et ses collègues de l’unité de gendarmerie de la Maison de la protection de la famille 34. “Parents et enseignants doivent être à l’affût de tout changement comportemental, de tout repli sur lui-même de l’enfant et de la nécessité de faire de la prévention”, expliquent-ils.

“C’est pour cela qu’après avoir informé les parents, les intervenants du soir iront prochainement à la rencontre des CM1 et CM2 de la commune, a ajouté Guy Lauret, maire de Vendargues.

L’avocate Laetitia Leroy est également revenue sur les risques pénaux encourus en cas de cyberharcèlement, rappelant que des permanences juridiques gratuites sont disponibles pour accompagner les parents qui se sentent un peu seuls face à ce fléau.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.