Vente de Matooma : Frédéric Salles quitte la présidence de French Tech Méditerranée

C’est l’une des conséquences de la vente de Matooma (objets connectés par cartes SIM, Pérols) au Britannique Wireless Logic Group, révélée par nos confrères de La Tribune Montpellier le 25 juillet : Frédéric Salles, président et cofondateur de Matooma, annonce au HJE son retrait de la présidence de la French Tech Méditerranée. Difficile, en effet, de rester président d’un cluster assurant la promotion de la tech hexagonale, alors que l’on vient soi-même de revendre sa pépite à un concurrent étranger.

Article de Hubert Vialatte

« Lorsque j’ai pris la présidence de la French Tech Méditerranée, en début d’année, j’ai informé le bureau de la possibilité d’une vente de Matooma à un acteur étranger. Soit l’opération se concluait, et je démissionnais, soit elle n’aboutissait pas, et je restais président de la French Tech Méditerranée », confie-t-il au HJE. Un nouveau président sera élu « fin août ou début septembre ».

Les équipes de Matooma renforcées  à Pérols …/…

Abonnez vous en ligne

Une herault juridique 25 juillet 2019

 

 

 

 

Abonnez-vous en ligne ICI

 

Nos articles  ENTREPRISES

Frédéric Salles reste membre du bureau de la French Tech Méditerranée, vice-président en charge de la signature des accords des partenariats avec les entreprises et de la communication. Le dirigeant, qui a créé Matooma en 2012, demeure également président de la start-up, même s’il n’en est plus actionnaire.

« Nous empêchions Wireless Logic Group de s’implanter en France, eux étant les leaders européens, et nous les deuxièmes, détaille-t-il. Désormais, nous sommes leur fer de lance en France. Les équipes de Pérols devraient être renforcées, dans des proportions qui restent à définir. » Frédéric Salles affirme n’avoir pas eu la volonté de vendre sa PME. « Il nous fallait lever des fonds en début d’année, car Sofilaro et Irdi Soridec Gestion devaient sortir du capital en mai, après cinq ans au capital de Matooma. Nous avons mandaté une banque d’affaires. C’est alors que l’option d’une revente a émergé », conclut le natif de Montblanc dans l’Hérault, ex-ingénieur chez SFR.


> Le communiqué relatif à l’acquisition de Matooma :
www.wirelesslogic.com/financial/matooma-acquisition/

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.