VIAS - Ardaillon : 3 voix sensuelles envoûtent un public phénoménal

Le trio Sirius Plan s’est représenté en concert au Théâtre de l’Ardaillon, ce samedi…

Le trio Sirius Plan s’est représenté en concert au Théâtre de l’Ardaillon, ce samedi 14 janvier en soirée, et a totalement conquis un public aussi réceptif que généreux.

Claire Joseph, Skye et Gaëlle Mievis ; 3 filles, 3 univers, 3 particularités vocales atypiques qui ont revisité et modernisé des classiques, en passant d'un registre à l'autre avec une aisance, aussi déstabilisante que naturelle.

La séduction a opéré instantanément : « Bonsoir Vias ! On a une mission pour vous. On va vous prendre par la main et on va vous mordre dans le cou… Laissez-vous faire, c'est Sirius Plan. » Entre baryton, résonateur, chant, guitare et batterie, la température de la salle était à son comble… « Laissez pousser vos ailes. Si vous sentez la fièvre monter n'hésitez pas ! »

Des personnes se sont levées dans les gradins, jusqu’à ce qu’une dizaine de spectateurs, envoutés par la musique, se dirigent peu à peu devant la scène pour y danser. Une interaction incroyable, une proximité inouïe entre les artistes et leurs fans, au cœur de ce théâtre Viassois. Les Sirius Plan se sont senties chez elles, et plus particulièrement Claire, qui a confié être originaire de la commune : « Quand j’étais petite, j’ai acheté mes premiers bonbons au « Lou Camel », sur la Place. Avec mes amis, je faisais du foot sous les Halles. Je jouais près du coq d'Alain Rojas. Comme tout le monde, je me suis faite piquer par des vives près des digues. Je faisais des châteaux avec le sable fin de Farinette. J’ai même été baptisée dans la majestueuse Eglise Saint Jean-Baptiste. Mon tout premier concert, je l’ai fait dans le jardin de ma maman, au Clot. Cette ville est le lieu incontournable pour se faire plein d'amis. Si on m'avait dit qu’un jour je viendrai chanter sur une scène à Vias… J’en suis plus qu’heureuse. La chanson qui suit, « Où est ma maison », est dédiée à ceux qui ont des racines, comme moi. »

Avec leur musique libre, sauvage, contagieuse et raffinée, ces 3 artistes sont parvenus à transporter leurs spectateurs dans le monde entier… et même jusqu’en Alabama ! « Le blues vient des Etats-Unis et signifie : chercher le soleil malgré que l’on ait les pieds dans la boue » ; c’est notre philosophie, songez-y. »

Après un tonnerre d’applaudissements et un « standing ovation », le trio s’est dit particulièrement touché par l’accueil sublime qui leur a été réservé : « Merci à vous, vous êtes impressionnants. Ce qui nous permet de jouer devant vous, et bien c'est vous. Alors merci sincèrement du fond du cœur. Grâce à vous, on s’est senties un peu chez nous. La seule chose qu'on espère, en quittant ces planches Viassoises, c’est que vous vous sentiez un peu mieux qu’en arrivant. »

Générosité, talent, voyage, humour, simplicité et esprit rock étaient conjugués au naturel pour cette grande soirée musicale, qui a marqué un fort début d'année pour le Théâtre de l'Ardaillon. Sirius Plan, on « achète » !


10 clichés sont disponibles sur notre page FACEBOOK HERAULT TRIBUNE 

 


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.