Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

VIAS - Conseil Municipal du 5 décembre 2019

En préambule de l’examen des 40 points inscrits à l’ordre du jour, le projet…

En préambule de l’examen des 40 points inscrits à l’ordre du jour, le projet de raccordement de la Commune de Vias au barrage de Bessan (Bladier-Ricard), nouvelle ressource en eau potable prélevée dans la nappe Fleuve Hérault, a été présenté par le Vice-président et le Directeur Général des Services du Syndicat du Bas Languedoc (SBL), accompagnés d’un représentant du Cabinet MERLIN.

La Ville de Vias ne disposait que d’une seule ressource en eau prélevée dans la nappe Astienne. Elle était contrainte par les services de l’Etat de réduire de près de la moitié ses prélèvements de façon drastique, soit 200 000m3 par an. La Commune a donc fait le choix responsable d’adhérer au SBL pour éviter de se trouver en grande difficulté à la fermeture inévitable de l’approvisionnement sur cette nappe en 2021.

Grâce à cette adhésion, Vias va donc pourvoir diversifier sa ressource en eau potable, la sécuriser et permettre de répondre aux besoins actuels et surtout futurs de la collectivité. Cette nouvelle ressource permettra notamment de développer la Ville de façon raisonnée et d’accueillir de prochaines zones constructibles telles que la ZAC Font Longue.

Techniquement, des travaux seront réalisés, à hauteur de 8,5 millions d’€ investis par le SBL, pour créer une conduite de 10,5 kilomètres afin d’assurer l’approvisionnement nécessaire pour les habitants de Vias Ville et Vias Plage.

 

Autre point majeur, le dossier de réalisation de la ZAC Font Longue présenté par la société Angelotti.

Ce futur quartier de la Commune, aménagé au Nord de la voie ferrée en limite de la zone urbanisée sur une superficie d’environ 15 hectares, comprendra des équipements publics, avec une crèche, un boulevard arboré, des voies traversantes, des venelles (ruelles), une place centrale végétalisée offrant jeux d'enfants, parcours ludiques, boulodrome et des bassins de rétention remplissant les fonctions de stockage des eaux de pluie mais également de parcs.

L'entrée Est de la ZAC se fera par un giratoire sur l'Avenue de Bessan. La partie Ouest, pour sa part, sera accessible par le chemin de Coussergues. Le pont sur la voie ferrée sera doublé pour permettre une circulation aisée des véhicules et une passerelle réservée aux cycles et piétons sera créée.

Le programme global des constructions prévoit plus de 400 logements de typologies variées : de l’habitat pavillonnaire (environ 191 logements), de l’habitat pavillonnaire pour primo-accédants (environ 25 logements), de l'habitat pavillonnaire dense (environ 25 logements), de l'habitat collectif en locatif social (environ 105 logements), de l'habitat individuel locatif social (environ 15 logements) et de l'habitat collectif libre (environ 42 logements). Ces logements s’organiseront dans un cadre paysager qui s’équilibrera entre végétal et minéral. La commercialisation de l’opération démarrera en janvier 2020.

 

L’assemblée délibérante a également adopté le contrat « Bourg Centre » élaboré entre la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée (CAHM), l’Etablissement Public Foncier d’Occitanie et la Commune de Vias, reconnue comme « ville centre » de ce nouveau dispositif.

Ce contrat s’organise autour de 5 axes majeurs : l’embellissement et l'amélioration du cadre de vie des habitants, le renouvellement et le renforcement des équipements du cœur de ville, l’accueil de nouvelles populations dans des opérations respectueuses du milieu urbain environnant, la promotion du développement économique et touristique, et la planification d'un aménagement durable de l’espace pour les activités et les populations.

Avec ce document unique, la Région soutient les investissements publics locaux.

 

Le Premier Magistrat a apporté des précisions sur le contentieux relatif à la ZAC Initiale et la ZAC Extension de Vias Plage qui oppose la Commune à Viaterra (ex SEBLI) depuis de longues années.

Un protocole d’accord transactionnel a enfin permis de clore ce dossier. Il acte du règlement financier des ZAC, de l’abandon de toutes les procédures contentieuses et de l’acquisition ou reprise de terrains stratégiques pour la Ville sur la station balnéaire.

 

Pour la partie finances, le point essentiel portait sur la stabilité des taux communaux d’impôts locaux pour l’année 2020 (taxe d’habitation 15.19 % ; taxe foncière sur les propriétés bâties 17.81% ; taxe foncière sur les propriétés non bâties 64.94%).

La mise à disposition gratuite des salles communales aux candidats aux élections municipales de mars 2020 a été approuvée.

 

Enfin, la voie du nouveau lotissement La Rose des Vents a été dénommée « Impasse des Posidonies », proposition émanant des jeunes élus du CMJ (Conseil Municipal des Jeunes) présents dans le public.

 

 

Retrouvez le compte-rendu complet et détaillé de cette séance de Conseil Municipal sur le site internet de la Ville  : www.vias-mediterranee.fr

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.