L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

Vias Côte Ouest .. par l' ADRC

Un rappel de notre histoire qui a démarré il y a prés de 30 ans. Une rencontre entre les viticulteurs de Vias et des touristes a la recherche d’un terrain proche de la mer et du soleil. Une rencontre ou contre monnaie sonnante et trébuchante les pionniers se sont vus attribuer un lopin de terre […]

Un rappel de notre histoire qui a démarré il y a prés de 30 ans. Une rencontre entre les viticulteurs de Vias et des touristes a la recherche d’un terrain proche de la mer et du soleil.
Une rencontre ou contre monnaie sonnante et trébuchante les pionniers se sont vus attribuer un lopin de terre nu.Tel un pionnier des temps modernes, muni de sa pelle, de sa pioche, de sa tondeuse, de sa tronçonneuse et de sa boite a outil il a nettoyé, aménagé, planté et créé les réseaux.
Le sourire aux lévres et rempli de courage il a su s’intégrer dans le paysage.On le voyait plus souvent les outils a la main que bronzant sur la plage. Muni de toutes les autorisations municipales, il s’est implanté sur son terrain.

Aujourd’hui, ce pionnier se retrouve devant le tribunal correctionnel pour infraction au code de l’urbanisme, noyé au milieu des alcooliques, des prostitués, des chauffards il va a la barre, ne comprenant pas toujours ce qui lui arrive, avec ou sans avocat, muni de sa seule arme: sa bonne foi. Il explique au juge et au procureur qu’il a acheté son terrain ( entre 6 et 20 fois le prix du terrain agricole), qu’il a fait un prêt, qu’il a payé sa cotisation pour avoir l’eau, l’électricité, sa fosse septique. Qu’il a transpiré pour nettoyer, planter installer son mobilhome. Il sort tous les documents signés par la mairie qui l’autorise a aménager sa parcelle, d’autres documents encore ou le maire lui donne la certitude qu’il peut laisser son mobilhome a l’année et qu’il n’y aurait pas de poursuites judiciaires.

Le juge et le procureur ne peuvent que constater la bonne foi de l’intervenant, aucune faute intentionnelle de sa part. Mais une infraction au code de l’urbanisme qui lui vaut la sanction finale.
Retirer le mobilhome sous 3 a 6 mois sous astreinte de 30 a 50 euros par jour de pénalités de retard, sans compter les 400 a 800 euros de dommages et intérêts.

Le couperet est tombé.

Le silence régne dans le tribunal, chacun avale sa salive, stupéfait du verdict.

Et puis il faut déja penser au lendemain. Que faire? Enlever le mobilhome? Pour le mettre ou? Pour le remettre 3 mois l’année prochaine entre le 15 Mars et le 15 Septembre conformément au PPRI, n’y pensons pas. La blessure est bien présente, l’impression de s’être fait rouler dans la farine.

Voila une histoire émouvante, bien présente , j’aurais aimé écrire que toute ressemblance avec des faits ou des personnes existantes ne serait que pur coincidence, malheureusement nous sommes en face d’une triste réalité puisque la commune de Vias a décidé d’opter pour la manière forte en poursuivant les propriétaires de la côte ouest devant les tribunaux. Le 12 Juin 9 personnes convoquées au tribunal, 8 condamnés dont certains condamnés aussi a enlever clôture et barbecue.

Aussi devant les attaques incessantes et permanentes de la commune de Vias a l’encontre des viassois de la côte ouest nous avons créé une association de loi de 1901 dont le but est de défendre nos intéréts . Cette association se nomme ADRC ( association de défense des robinsons crusoés). Vous pouvez consulter son blog, y laisser un commentaire, chaque samedi de 18h a 19h30 vous pouvez nous rencontrer sur un terrain privé” la grande cosse route du camping le petit mousse” pour dialoguer et adhérer.
Nous nous voulons être une association trés active, médiatique et déja nous avons écrit dans la presse locale, alerté le gouvernement et fait venir les chaines de télévisions FR3 et A2. D’autres contacts ont déja été pris (émissions nationales, sans aucun doute, députés,etc…..).

http://viascoteouest.spaces.live.com/

Viassois de la côte ouest dans les griffes de la justice défends toi.

ADRC

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.