Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

VIAS - Le ridicule peut tuer

Attention !Contrairement aux idées reçues …OUI ! Le ridicule peut tuer. Si ce n’est physiquement, il…

Attention !

Contrairement aux idées reçues …OUI ! Le ridicule peut tuer. Si ce n’est physiquement, il peut démolir une image ; une réputation, une aptitude à représenter un collectif, à fortiori une collectivité.

Bref ! Que ce soit au sens propre ou au sens figuré on a autant le droit d’en rire que d’en pleurer. En effet…

A VIAS dans l’Hérault il ya lieu de changer son fusil d’épaule et de renoncer  à la formule « je ne peux pas le voir en peinture » pour la remplacer par ” je ne peux pas le voir en photo”

Jugeons-en ! Le Samedi 11 Mars à 11 heures étaient invités à la Salle de la Vigneronne les jeunes majeurs à recevoir leur 1 ère carte d’électeur et leur carnet de citoyen. Conviés à les rejoindre : tous les élus de la Ville (oppositions comprises), ainsi que tous les Viassois siégeant dans les commissions « listes électorales ».

Le «jeu  en valait bien la chandelle » mais pour qui ? Les jeunes ? : Seulement 3 présents .Les Viassois siégeant pour les listes électorales ? Quelques uns(es) mais les moins rares. Les élus ? 4 en tout : 2 pour la majorité municipale, 2 pour l’opposition Vias Dynamique et Solidaire dont son président de groupe Richard Monédéro. Regrettons l’absence du Maire, sa présence aurait permis de faire baisser la moyenne d’âge de l’assistance.

Alors que la cérémonie se terminait, un appel fut lancé depuis le micro  à l’assistance lui demandant de rejoindre les 3 jeunes et les 2 élus en charge de l’évènement afin que les photographes fassent leur travail .Richard Monédéro s’est donc rendu sur le podium ,ce qui ne semblait alors heurter quiconque. Les photographes ont fait un travail de qualité.

Résultat : Sans tarder le site de « Vias Méditerranée » a valorisé l’évènement et les photos. Le journal Midi-libre en a fait de même à son tour dans l’édition du Mercredi 15 Mars.

HERAULT-TRIBUNE  à son tour publiait un article le Jeudi 16 au matin dans lequel il reprenait certainement les éléments fournis par la « communication municipale de Vias ».

Surprise ! Richard Monédéro ne figurait plus sur la photo tandis que le site de la Ville était « corrigé » au même moment. Oui c’est comme ça à Vias la communication officielle « triture »les photos et les faits. Jusqu’à présent l’HISTOIRE  ne retenait que Staline capable de « dissoudre »ainsi ses adversaires.

Ou bien seul le caprice permet-il de « rétablir » sa propre vérité ? Quand on en est réduit à çà, il y a lieu de se méfier de tout !

Le plus embêtant c’est que seuls, les présents sur place le 11 Mars sont habilités à donner l’information .Les absents c’est bien connu ont toujours tort. On peut trouver des présents ou des concernés qui ne s’étonneraient pas d’une telle manipulation… Disons-leur simplement

S’il y a concurrence chez les « élites des visseurs de boulons » il n’ya pas d’avenir dans les quantités de « vissés consentants »

 

 

NDLR : Contacté par téléphone par la rédaction, le service communication de la ville de Vias nous a transmis le plan large de la photo.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.