L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

VIAS - "Un centre ville qui veut vivre" tribune de Jean Lou Raymond

LIBRE EXPRESSION La rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnelle permettant la publication de textes externes à la rédaction. Il n'engage que son auteur et en aucun cas la rédaction. Vous pouvez lui écrire directement en cliquant sur sa signature ou commenter l'article. “Si l'on ne croit pas à la liberté d'expression pour les gens qu'on […]

LIBRE EXPRESSION

La rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnelle

permettant la publication de textes externes à la rédaction.

Il n'engage que son auteur et en aucun cas la rédaction.

Vous pouvez lui écrire directement en cliquant sur sa signature ou commenter l'article.

Si l'on ne croit pas à la liberté d'expression pour les gens qu'on méprise, on n'y croit pas du tout.” Noam CHOMSKY


 

Les commerçants sont les premiers impactés par la crise pandémique que la population traverse.

Quand d'autres se voient forcés de fermer, il y en a encore qui espèrent et se serrent les coudes afin de s'en sortir. C'est sans compter par leurs gentillesses et la qualité de leurs produits qui fidélise une clientèle. “Au Soleil Gourmand” (Épicerie fine); “Chez Christophe” (Boucherie artisanale et traditionnelle) ; “Chez Roland” (Producteur d'huitres depuis plus de 50 ans) ; “SPAR” (Magasin), sont les plus vieux commerçant qui se trouvent au cœur de la ville (place du 14 juillet), et pourtant délaissés tout particulièrement l'hiver ou les estivant ne sont plus là pour faire fluctuer leurs chiffres d'affaires.

Sans compter le manque d'aide de la Mairie, qui, plutôt que de leur venir en aide, en faisant en sorte de faire revivre le cœur de ville, laisse mourir à petit feu ces commerçants. Aujourd'hui, il est plus que primordial de sauver les petits commerçants des villages.

Une étude démontre que 77% des Français ont le sentiment que le commerce à perdu son âme…. Or, être un bon commerçant c'est connaitre ces produits du bout des doigts, mais aussi connaître ses clients c'est notamment le cas dans la commune, ils ont vieillis ensemble, c'est peut-être votre voisin, un amis de la famille, le temps passé ensemble fait que ces commerçants vous connaissent, il conseille ses clients, et récompense leurs fidélité.Pour 80% de la population, les commerces de centre-ville sont importants pour plusieurs raisons:

– Cela évite l'utilisation de son véhicule (favorable à l'écologie)- C'est rassurant d'avoir à proximité tout a porté de mains.

– Cela apporte une plus-value à un village afin d'attirer de nouveaux habitants.

– La clientèle sait ce qu'elle achète, d’où sa vient et ainsi elle mange sans crainte. Qui plus est, on à la possibilité de ce faire livrer à domicile en cas de nécessité. Favoriser les commerces de proximité c'est ainsi participer à la vie de la collectivité publique.Quoi de mieux que de vivre dans une commune dynamique…ou nous avons tout ce dont nous avons besoin à proximité de chez soi …

Bon nombre de Viassois désirent voir leurs ville se réanimer, et attendent un petit coup de pouce du Maire durant cette nouvelle année…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.